05232022Headline:

Plusieurs soldats ukrainiens tués par les troupes russes dans des affrontements à la frontière

Soldats ukrainien

Les forces armées russes ont signalé que leurs troupes avaient ouvert le feu sur un « groupe ukrainien de sabotage et de reconnaissance » qui tentait de pénétrer dans le pays, tuant cinq militaires et détruisant leurs véhicules, rapporte l’agence russe RT.

C’est une nouvelle escalade entre la Russie et l’Ukraine qui se présente. Après que la Russie a rapporté la destruction par l’Ukraine d’un de ses postes frontaliers, Moscou annonce également avoir neutralisé plusieurs saboteurs ukrainiens qui tentaient de pénétrer la Russie à partir d’Ukraine.

Dans un communiqué publié lundi, les chefs militaires ont déclaré qu’ »une unité du district militaire sud, aux côtés d’une patrouille frontalière du Service fédéral de sécurité russe, a empêché un groupe de sabotage et de reconnaissance de violer la frontière de l’État russe depuis le territoire de l’Ukraine ». Le même communiqué assure que cinq soldats ukrainiens ont été tués et aucun militaire russe n’a été blessé lors de la fusillade.

Selon le ministère russe de la défense, deux véhicules de combat appartenant aux forces armées ukrainiennes, qui sont entrés en territoire russe pour tenter de secourir les saboteurs présumés, ont été détruits. Répondant aux informations faisant état de l’attaque, l’armée ukrainienne a déclaré que les affirmations de Moscou concernant une tentative d’incursion par des saboteurs étaient fausses.

Tensions croissantes
L’incident survient au milieu d’informations faisant état d’une recrudescence des combats entre les deux républiques autoproclamées du Donbass à Donetsk et Lougansk et les forces de Kiev ces derniers jours, les deux parties s’accusant mutuellement de bombardements intensifs. Les chefs rebelles des deux républiques ont affirmé vendredi avoir des informations selon lesquelles Kiev était sur le point d’ordonner une offensive visant à reprendre les régions séparatistes, qui ont déclaré leur autonomie après le renversement du gouvernement du pays à la suite du Maïdan de 2014.

L’Ukraine insiste sur le fait qu’elle n’a pas l’intention de lancer une invasion du Donbass et, vendredi, Alexeï Danilov, le secrétaire du Conseil ukrainien de la sécurité nationale et de la défense, a affirmé qu’« il y a une tentative de provoquer nos forces », ajoutant que les troupes ukrainiennes « ne peuvent que ouvrir le feu s’il y a une menace pour la vie de nos militaires.

Le président russe Vladimir Poutine a appelé à une résolution diplomatique de la situation de plus en plus tendue. « Tout ce que Kiev doit faire, c’est s’asseoir à la table des négociations avec les représentants du Donbass et convenir de mesures politiques, militaires, économiques et humanitaires pour mettre fin à ce conflit. Plus tôt cela arrivera, mieux ce sera », a-t- il insisté.

Plus tôt ce mois-ci, Washington a déclaré qu’il pensait que la Russie s’efforçait de mettre en scène un incident sous « faux drapeau » afin de créer un prétexte pour une invasion de l’Ukraine. Le Kremlin a toujours nié les allégations, le porte-parole Dmitry Peskov qualifiant d ‘ »hystérie » les rapports de renseignement classifiés diffusés par les États-Unis.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles