07272017Headline:

Quand Sarkozy réclamait juste une “Noire” à ses côtés

sarkozy,yama

Dans son autobiographie “La Petite fille de la Ve” paru le 29 avril, Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy, rapporte que ce dernier aurait exigé de son équipe qu’elle lance une “chasse” pour lui trouver… un collaborateur noir.

Nombreuses sont les anecdotes distillées par Roselyne Bachelot dans son livre autobiographique, “La Petite fille de la Ve” , paru le 29 avril chez Flammarion. Parmi elles, une perle signée Sarkozy. En pleine campagne présidentielle de 2007, le futur chef de l’État rentre à Paris après quelques jours passé aux États-Unis. L’ex-ministre de la Santé raconte : “Alors que nous étions quelques-uns à discuter dans son bureau à l’UMP, lui était tout excité…”

“Il me faut un Noir ou mieux une Noire”

“Les amis, j’ai rencontré Barack Obama, le maire de Chicago, s’enthousiasme Sarkozy. Ce type est le prochain président des États-Unis”, prophétise t-il – bien qu’Obama n’ait jamais été maire de Chicago mais sénateur de l’Illinois. Devant un auditoire peu convaincu, le futur président français s’enflamme : “Vous n’y connaissez rien. J’ai aussi discuté avec la secrétaire d’État Condoleezza Rice, une femme formidable. Et de commander : “Bon, vous vous mettez en chasse. Il me faut un Noir. Ou mieux, une Noire”.

Rama Yade, “caution black” ?

Rama Yade aurait-elle été donc recruté juste pour la photo ? L’ex-secrétaire d’état chargé des Affaires étrangères et des Droits de l’homme puis des Sports, recrutée sous Sarkozy dès 2007, avait été la première femme noire à accéder à une fonction ministérielle en France. Elle s’est d’ailleurs toujours refusée à incarner une “caution black”. Pourtant, sa nomination a suscité de nombreuses critiques, à l’instar de celles de Christian Estrosi. L’ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée avait affirmé à son propos : “elle existe parce que Nicolas Sarkozy l’a fabriquée”. Un peu dur, mais peut-être pas complètement faux, à en croire Roselyne Bachelot.

“L’effet Obama”

Ni l’ex-président ni Rama Yade n’ont encore réagi à la citation du livre de Roselyne Bachelot, mais celle-ci a aussitôt tenté de minimiser la portée de ses propos. Invitée sur Europe 1 le 29 avril, elle précisait : “Il comprend que son équipe doit apparaître comme diverse, que la société française est une société diverse ; il comprend qu’il ne faut pas une Noire sur la photo mais qu’il faut des gens qui expriment la diversité de la société française. Il va l’exprimer à travers Rachida Dati et Rama Yade. Donc ce n’est pas pour la photo.” Quoi qu’il en soit, l’anecdote de bachelot n’est pas sans rappeler celle rapportée par Maxime Tandonnet, ex-conseiller de Sarkozy dans son livre Au cœur du volcan : “Le président nous a parlé ce matin de l’effet Obama. (…) Il insiste sur la nécessité absolue de promouvoir des Noirs”, rapportait-il.

Jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment