05232022Headline:

Sanctions européennes: Nicolas Maduro dénonce un crime contre le peuple russe

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro a réitéré mercredi, le soutien de son pays à la Russie qui a lancé une offensive militaire contre l’Ukraine. L’homme fort de Caracas juge de « crime » et de « folie », les sanctions européennes contre la Russie.

« C’est un crime ce qu’ils commettent contre le peuple russe, une guerre économique », a déclaré à la télévision nationale M. Maduro, qui a multiplié ces derniers jours les déclarations de soutien à un de ses rares alliés sur la scène internationale. Dans sa déclaration, le président vénézuélien dit s’être entretenu avec son homologue russe Vladimir Poutine: « Il m’a expliqué en détail toute l’opération militaire (…) toutes les menaces contre la Russie. J’ai senti chez le président Poutine de la sérénité, de la sagesse, de la force morale. ».

Vladimir Poutine est un allié privilégié de Nicolas Maduro dont la réélection en 2018 n’a pas été reconnue par une partie de la communauté internationale et notamment par les Etats-Unis qui cherchent à l’évincer du pouvoir avec en particulier des sanctions économiques.

Il y a huit jours, Vladimir Poutine annonçait le lancement de son offensive sur l’Ukraine. Depuis une semaine, les bombardements russes se multiplient sur le pays, tandis qu’un million de réfugiés sont déjà partis. Un nouveau round de pourparlers entre les deux parties doit se tenir ce jeudi à la frontière biélorusse, alors que les sanctions européennes contre la Russie se font remarquer dans la quasi-totalité des domaines notamment, le sport, l’économie, la diplomatie, la culture etc…

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles