10162018Headline:

Si la plupart des pays du monde entier font face à la problématique du chômage, ce n’est pas le cas des pays de l’Europe de l’est, eux, cherchent des salariés.

Si la plupart des pays du monde entier font face à la problématique du chômage, ce n’est pas le cas des pays de l’Europe de l’est, en particulier la République Tchèque.

Avec un taux de chômage frôlant les 3% en juillet 2018, selon les chiffres du Pôle emploi tchèque (plus bas niveau de l’Union européenne), le pays doit résoudre une équation peu ordinaire. A savoir combler le déficit de personnel pour les 310 000 postes vacants pour une population de demandeurs d’emplois estimée elle, à 231 565 personnes.

Au-delà de Prague, « Les difficultés de recrutement sont criantes dans toute l’Europe centrale et de l’Est, alors que les usines tournent à plein régime », selon Grzegorz Sielewicz, économiste spécialiste de la région pour Coface, à Varsovie. D’autres données font état de taux de chômage respectifs de 4,5% et 5,5% en Roumanie et en Slovénie quand La Hongrie et la Pologne atteignent, à peine les 4% de taux de chômage. La nouvelle trouvaille des entreprises locales : augmenter les salaires qui ont progressé de près de 30% depuis 2010.

 

france 24.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment