08232017Headline:

Suisse : l’impressionnant domaine de Mobutu peine à trouver preneur

Suisse : L’ex-domaine de Mobutu peine à trouver preneur

«Oui, nous sommes toujours propriétaires du domaine, il est encore en vente et toutes les offres seront étudiées.» Porte-parole d’UBS, Jean-Raphaël Fontannaz n’en dira pas beaucoup plus, mais les faits sont là: l’impressionnant domaine des Miguettes sis à Savigny, communément appelé domaine Mobutu, n’a toujours pas trouvé preneur.

Pour mémoire, l’imposante demeure avec maison d’hôte, court de tennis, piscine, pool house et jardins à la française, a été mise aux enchères par l’Office des poursuites de Lavaux-Oron il y a pile un an. Pour les ex-époux propriétaires des lieux depuis 2001, la vente a un goût de crève-cœur. A fortiori pour Monsieur, homme d’affaires suisse d’une cinquantaine d’années présent à Cully ce jour-là.

Et pour cause: après avoir acheté la demeure du dictateur pour 3,1 millions, le couple en a rallongé 12 pour rénover l’ensemble. Un divorce et une faillite plus tard, le domaine devient source de conflit entre les ex-époux copropriétaires. C’est le moment que choisit UBS – où a été contractée l’hypothèque de 5,9 millions – pour décider de stopper l’hémorragie. La demeure est donc mise aux enchères par l’Office des poursuites.

Estimé à 18 millions

Le bureau d’architecte mandaté pour l’expertise l’estime à 18 millions de francs mais, le jour de la vente, le domaine n’est adjugé «qu’à» 6,05 millions. Désireuse de couvrir ses créances hypothécaires, la première banque du pays, qui a fait la seule enchère, rafle la mise. Et tente depuis de vendre l’ensemble. A quel prix? «Cette information est réservée aux intéressés qui contacteront la banque», répond le porte-parole.

Pour autant, dans ce genre de cas, les banques, qui n’ont pas vocation à vouloir faire de coups immobiliers, ont tendance à vendre au prix suffisant pour couvrir l’hypothèque

apr-news

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment