06212018Headline:

Toulouse: Dix-sept crânes ont été découverts sur un chantier

Dix-sept crânes ont été découverts sur un chantier mardi à Toulouse. Ces restes humains pourraient provenir d’une nécropole soudanaise et datés de 1700 ans.

Les crânes tombés du plafond sont-ils millénaires? Des ouvriers ont fait une inimaginable découverte mardi sur un chantier de démolition, rue Règuelongue, à Toulouse. En voulant accéder au grenier d’un hangar, ils ont trouvé un sac poubelle dissimulant dix-sept crânes humains numérotés. «Il y avait des choses bien emballées dans des papiers journaux et avec des numéros. Puis on a vu que c’était des crânes. Je ne savais pas quoi faire, j’ai appelé la police», a raconté le chef de chantier à “La Dépêche du Midi”.

Débute alors l’enquête des policiers pour déterminer l’origine de ces crânes. Après avoir démarché des musées et la fac de médecine, ils ont appelé un conservateur paléontologue qui a fait le lien entre les crânes découverts mardi et le cambriolage de l’ancienne faculté de médecine et du laboratoire d’anthropologie de la ville rose, remontant à 2010. Les locaux avaient été saccagés et une collection de crânes trouvés lors de fouilles archéologiques dans une nécropole soudanaise datant du IIIe siècle de notre ère s’était volatilisée, relate le quotidien.

Pour Eric Crubézy, professeur en anthropologie interrogé par le journal, la revente de ces crânes humains est très complexe. «C’est difficile parce que ces crânes portent un numéro d’identification marqué à l’encre de chine. Je ne vois pas bien l’intérêt d’essayer de les revendre. Eventuellement à des étudiants en médecine», estime-t-il.

Les crânes trouvés mardi doivent être envoyés prochainement pour expertise dans un laboratoire du Centre national de la recherche scientifique et confirmer ou non cette hypothèse.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment