05172021Headline:

Turquie: soulèvement au sein de l’armée, le chef d’état-major retenu en otage

Ankara vit le vendredi soir, sous l’effet d’une tentative de coup de force militaire annonce le premier ministre Turque Binali Yildirim. Plusieurs journalistes basés à Istanbul affirment avoir vu des hélicoptères survoler la ville.

La chaîne turque NTV a déclaré que les deux ponts sur le Bosphore séparant les rives asiatique et européenne de la ville avaient été fermés à la circulation automobile. Le Premier ministre turc dénonce une «tentative illégale» de coup de force par un «groupe» au sein de l’armée.

Turquie : ce que l'on sait sur la tentative de putsch - Le Parisien

Binali Yildirim assure que les forces de sécurité du pays font le nécessaire pour régler la situation et appelle la population au calme.

De son côté, le président Erdogan a appelé par visioconférence via FaceTime ses partisans à descendre dans les rues pour empêcher cette tentative de prise de pouvoir par la force. Le président Erdogan a décidé de s’adresser à la nation pour dénoncer le « soulèvement d’une minorité au sein de l’armée ». « Je ne pense absolument pas que ces putschistes réussiront » a ajouté l’homme fort de la Turquie.

L’armée turque a annoncé vendredi soir avoir pris le pouvoir dans un communiqué publié sur le site internet de l’état-major des armées. Le chef d’état-major serait l’ «otage » des militaires putschistes, ont affirmé des chaînes de télévisions et l’agence pro-gouvernementale Anatolie. « Le général Hulusi Akar, chef d’état-major des armées est retenu en otage par un groupe de militaires qui tentent un soulèvement », a précisé l’agence citant des « sources crédibles ».

lepaystchad

Comments

comments

What Next?

Recent Articles