05192022Headline:

Ukraine: la guerre fait trembler l’Église orthodoxe sur ses fondations

La guerre en Ukraine touche jusqu’aux différents courants religieux. Dans le pays, l’orthodoxie se divise entre le patriarcat de Kiev et celui de Moscou, traditionnellement bienveillant envers la Russie. Mais dans la capitale, les bombes font vaciller jusqu’aux certitudes des prêtres qui prônaient l’entente avec le Kremlin.

Souvent, l’Église orthodoxe ukrainienne patriarcat de Moscou, le courant principal de l’orthodoxie en Ukraine, a adopté les positions politiques du clergé moscovite, mais aussi du Kremlin, se plaçant à contre-courant des évolutions de la société ukrainienne.

Mais depuis l’attaque de la Russie il y a dix jours, le clergé de cette Église est sous le choc, et à Kiev, dans le monastère des Laures de Petchersk, le siège du patriarcat de Moscou en Ukraine, son porte-parole, le père Nikolaï Danilevitch, ne décolère pas. « Notre Église a pris une position catégorique contre cette guerre. Nous condamnons sans réserve cette guerre et le métropolite Onuphre a demandé à Poutine de mettre fin à ce conflit meurtrier et à cette agression, a-t-il rappelé. Il a aussi appelé dès le premier jour le patriarche Kirill de Moscou à demander à Poutine d’arrêter tout ça. C’est une guerre ouverte, une invasion, et nous devons aussi défendre notre pays et notre patrie. »

« Cette invasion est un acte de traîtrise »
Seulement, le patriarche Kirill de Moscou a accordé sa bénédiction aux soldats russeset a déclaré soutenir l’action militaire du Kremlin. Ce faisant, le père Nikolaï estime que le clergé moscovite a participé à la duplicité des autorités russes, qui ont masqué leurs intentions en Ukraine. « Oui, le mensonge est un péché et le pouvoir russe a menti, souligne-t-il. Beaucoup y ont cru : les officiels disaient qu’il n’y aurait pas de guerre, qu’ils ne planifiaient rien. C’est pourquoi cette invasion est un acte de traitrise qui a brisé toute forme de confiance. »

À terme, cette guerre pourrait avoir des conséquences majeures sur le plan religieux : la branche ukrainienne du patriarcat de Moscou pourrait s’éloigner encore de la maison mère moscovite pour se rapprocher du patriarcat de Kiev, devenu l’Église nationale ukrainienne.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles