11212017Headline:

Une Belge “pendue” et dévorée par des lézards” en Thaïlande/les raisons

 Le corps sans vie d’Élise Dallemagne a été retrouvé dans la jungle de Koh Tao, une île thaïlandaise à la réputation peu flatteuse. Selon la police locale, la Bruxelloise de 30 ans s’est “pendue” à un arbre et a été “à moitié dévorée par des lézards”. Sa maman ne croit pas une seule seconde à cette théorie. Sa fille ne montrait aucun signe de dépression et avait même prévu de revenir en Belgique après un tour du monde de deux ans entre la Thaïlande, l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Nous redoutons qu’une autre personne soit impliquée dans cette affaire. Nous ne croyons pas à la police. Elle dit que ma fille s’est pendue dans la jungle. Je ne sais pas pourquoi elle aurait fait ça. La dernière fois où je me suis entretenue avec elle, tout allait bien. Je n’ai constaté aucun signe de dépression chez elle

Michele van Egten, la maman d’Élise Dallemagne

D’après son profil LinkedIn, Élise Dallemagne, originaire de Bruxelles, se décrivait à la fois comme naturopathe et professeur de yoga. Depuis deux ans, elle faisait un tour du monde entre l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Elle revenait à chaque fois en Thaïlande.

Dans la région de Koh Phangan, elle aimait suivre des séances de yoga. Elle était disciple du controversé Sathya Sai Baba (un maître spirituel indien décédé en 2011) et séjournait, avec deux amies, chez Raaman Andreas, un gourou allemand.

“Tout allait bien”
Le 28 avril dernier, le corps sans vie d’Élise Dallemagne a été retrouvé sur l’île de Koh Tao. Sa maman, Michele van Egten, ne croit pas une seule seconde à la thèse prônée par la police thaïlandaise. Elle assure que la Bruxelloise de 30 ans a été retrouvée “pendue et à moitié dévorée par des lézards” en pleine jungle. Certains affirment que les autorités thaïlandaises tentent de dissimuler la mort de touristes étrangers. Des journalistes locaux déclarent être sous pression pour ne pas relayer ce genre de faits divers.

“Nous redoutons qu’une autre personne soit impliquée dans cette affaire. Nous ne croyons pas à la police. Elle dit que ma fille s’est pendue dans la jungle. Je ne sais pas pourquoi elle aurait fait ça. La dernière fois où je me suis entretenue avec elle, tout allait bien. Je n’ai constaté aucun signe de dépression chez elle”, a précisé Michele van Egten. La maman a ajouté au magazine allemand “Der Farang” qu’une autopsie lui a été promise. En vain… (continuez à lire sous la photo)

Le 17 avril, soit onze jours avant la découverte de son corps, Élise Dallemagne avait appelé sa maman via Skype. Deux jours plus tard, la Bruxelloise avait pris un ferry. Selon sa maman, elle a utilisé le nom “Élise Dubuis” pour séjourner dans un complexe de bungalows situé près du quai de Koh Tao.

Un incendie a ravagé le complexe, y compris la hutte en bambou dans laquelle séjournait Élise Dallemagne. Elle a été obligée de traverser la jungle et fuir vers Tanote Bay (à 2,5 km de Koh Tao) où elle a réservé une chambre au Poseidon Resort. Là-bas, elle a acheté un billet d’avion pour Bangkok qu’elle devait rallier le 24 avril.

Aucune photo
La police thaïlandaise a expliqué à Michele van Egten que sa fille s’était “pendue” à un arbre. Aucune lettre d’adieu ou aucun message de suicide n’a été retrouvé autour du corps d’Élise Dallemagne. La Bruxelloise portait un vieux t-shirt et son corps était enveloppé dans un foulard en coton, ont ajouté les policiers thaïlandais. Le mystère reste entier et la maman commence à désespérer dans cette affaire

“Je ne vois pas pourquoi elle aurait réservé un vol pour Bangkok pour ensuite se suicider dans la jungle. J’attends toujours l’autopsie, nous voulons davantage d’informations”, a ajouté la maman. (continuez à lire sous l’article)

Autre mystère: Michele van Egten trouve étrange qu’il n’existe aucune photo de sa fille “pendue”. © Facebook.
Autre mystère: Michele van Egten trouve étrange qu’il n’existe aucune photo de sa fille “pendue”. Pourtant, c’est bel et bien la procédure à suivre pour les agents de police en Thaïlande. Élise Dallemagne a été incinérée 14 jours après la découverte de son corps.

Et le gourou?
La maman continue ses investigations avec l’aide d’un enquêteur allemand. Elle espère également avoir le son de cloche du gourou allemand, Raaman Andreas. La police a rouvert l’enquête autour du décès, rapporte la presse locale. Le ministère des Affaires étrangères a été avisé de ce décès. “Nous sommes en contact avec la famille. L’enquête est en cours et l’ambassade sera tenue informée”, a indiqué un porte-parole.

“L’île du meurtre”
Selon le Mirror, sept touristes sont morts sur l’île de Koh Tao (“L’île du meurtre”) au cours des trois dernières années: Hannah Witheridge, David Miller, Luke Miller, Christina Annesley, Nick Pearson, Valentina Novozhyonov et Dimitri Povse.

7sur7

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment