11202017Headline:

Une Britanique accouche aux usa. L’hôpital lui tend une facture de $200,000

britanique accouche aux usaAu départ, cela ressemble à un joli conte de noël. Katie Amos, 30 ans et son fiancé Lee Johnston, 29 ans, deux Britanniques, attendent leur premier enfant. Trois mois avant la naissance prévue, les deux amoureux s’accordent cinq jours en tête à tête pour une escapade à New York qui ne se déroule pas comme prévue.

Des contractions à Central Park

Lors d’une balade à Central Park, Katie sent des contractions, se rend à l’hôpital Lennox Hill, à Manhattan et accouche… quelques heures plus tard ! Le bébé, né le 28 décembre avec 11 semaines d’avance, est un grand prématuré. Les médecins américains l’ont pris en charge dans un service de réanimation post-natale et affirment que le nourrisson ne peut pas voyager avant le mois de mars.

Une facture d’hôpital très élevée

Voilà les deux jeunes Britanniques bloqués pendant tout ce temps dans la Grosse Pomme avec en plus un détail pas très amusant : le coût de leur prise en charge. Pas assurés aux Etats-Unis, Katie et Lee ne savent pas encore si leur compagnie britannique prendra en charge les frais hospitaliers qui pourraient atteindre 200.000 $ en mars.

Mobilisation sur internet

Leurs proches se mobilisent pour tenter de lever des fonds sur Internet et notamment via une pageFacebook. Les parents, qui s’affichent comblés par la naissance de leur petit garçon, gardent tout de même un peu d’humour. Leur bébé étant né aux Etats-Unis, il obtient automatiquement la nationalité américaine : “ainsi il pourra même se présenter à l’élection présidentielle”, plaisante son père. Pour réformer l’assurance-maladie aux Etats-Unis ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment