12062016Headline:

une professeur de 34 ans coucha avec son élève de 12 ans- voici la suite…

professeur,eleve

Vingt ans après le scandale, la professeur et son élève sont mariés et parents

En 1996, Mary Kay Letourneau, professeur à Seattle, est accusée de viol pour avoir entretenu une relation avec Vili Fualaau, 12 ans, dont elle aura deux enfants. Le couple a raconté son histoire à la télévision américaine.

A l’époque, l’affaire n’avait laissé personne indifférent. Mary Kay Letourneau, une professeur de mathématiques de 34 ans, tombée enceinte de Vili Fualaau, son élève de 12 ans. Nous sommes en 1997, à Seattle, au nord-ouest des Etats-Unis et Mary Kay Letourneau est mariée et mère de quatre enfants. Aujourd’hui, tous deux sont mariés depuis dix ans, ont deux filles et viennent de donner une interview exclusive à la chaîne ABC.

Les deux amants se sont rencontrés en 1996. Dans l’interview, Mary Kay Letourneau raconte comment elle s’est rapprochée, à l’époque, de son élève. Elle passe beaucoup de temps avec lui, essaye de développer son don pour le dessin. Leur relation débute pendant l’été et la jeune femme tombe enceinte. C’est son mari qui découvre leur histoire dans une lettre écrite par Mary Kay Letourneau, au début de l’année suivante.

L’enseignante est arrêtée, avant de donner naissance à sa première fille avec Vili Fualaau, Audrey, le 29 mai 1997. Après avoir plaidé coupable, elle est condamnée à 89 mois de prison pour viol de mineur. La jeune femme est libérée en conditionnelle après six mois derrière les barreaux, à deux conditions: cesser tout contact avec son amant et participer à des séances de conseil pour les délinquants sexuels. Elle passe à peine un mois dehors: surprise en compagnie de Vili Fualaau, elle retourne en prison pour y purger l’intégralité de sa peine. Entre-temps, elle tombe enceinte de leur deuxième fille, Georgia, qui naîtra elle aussi pendant son incarcération. Son mari demande le divorce et part s’installer avec leur quatre enfants en Alaska.

Vili Fualaau, alors encore adolescent, se retrouve père de deux petites filles. Le jeune homme, à qui il est interdit de rendre visite à Mary Kay Letourneau, raconte s’être senti très seul: «J’ai l’impression de n’avoir pas été soutenu comme il le fallait… par ma famille, par tout le monde en général. Mes amis ne pouvaient pas m’aider, parce qu’ils ne savaient pas ce que c’est que d’être parent. Nous avions tous 14, 15 ans.»

Installés dans le même quartier

Le couple se retrouve sept ans plus tard, à la sortie de Mary Kay Letourneau et se marient moins d’un an après: «Ça a été un énorme soulagement de se marier enfin… après avoir passé toutes ces années avec autant de questions sans réponse», se souvient Vili Fualaau.

La photo diffusée par la chaîne ABC est celle d’une famille normale: les deux parents, assis, sourient timidement. Leurs deux filles, aux longs cheveux noirs, sont rayonnantes. Tous les quatre vivent dans le même quartier que Mary Kay Letourneau – qui s’appelle désormais Mary Kay Letourneau Fualaau – près de vingt ans plus tôt: l’ancienne professeur n’a pas voulu déménager, préférant se concentrer sur son «retour à la vie». Elle a également renoué avec les quatre enfants de son premier mariage.

Vili Fualaau travaille dans un centre d’accueil le jour et comme DJ la nuit. Sa femme est assistante juridique. Elle s’est vu retirer sa licence de professeur depuis son arrestation. Elle espère pouvoir exercer son métier à nouveau un jour et voir son nom retiré du registre des délinquants sexuels.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment