07162019Headline:

USA/ Monnaie : “In God We Trust” restera sur la devise américaine

“In God We Trust” Un athée américain n’a pas réussi dans sa contestation judiciaire à ce que les mots “In God We Trust” soient retirés de toute monnaie américaine.

Michael Newdow, un avocat militant, a déclaré que le mandat du Congrès consistant à inscrire ou imprimer la devise nationale sur toutes les monnaies constituait une approbation de la religion par le gouvernement et une violation des droits du Premier amendement.

Le Premier amendement garantissait la liberté de religion, mais Newdow a soutenu que la monnaie ainsi marquée violait les croyances sincères des athées et en faisait des «outsiders politiques».

Rejeté
La devise a été inscrite pour la première fois sur des pièces de monnaie américaines en 1864 en réponse à «un sentiment religieux accru», et elle est devenue une exigence pour les billets en papier en 1955.

Newdow travaille sur son dossier depuis 2005, mais la Cour suprême des États-Unis l’a rejeté sans commentaires.

L’année dernière, une cour d’appel avait déclaré à l’unanimité que la devise n’enfreignait pas les droits du premier amendement.

Les juges ont déclaré que la devise revenait à la fondation du pays et qu ‘”aucun” observateur raisonnable “ne penserait que le gouvernement tente d’obliger les citoyens à exprimer leur confiance en Dieu à chaque transaction monétaire”.

Serment d’allégeance
Le militant a échoué dans plusieurs autres tentatives de réinterpréter le Premier amendement.

En 2010, une cour d’appel différente s’est prononcée contre sa tentative d’interdire les mots «sous Dieu» du serment d’allégeance.

Il a également tenté en vain de supprimer les références à la prière et aux références religieuses des inaugurations présidentielles de George W Bush et de Barack Obama.

Lire sur christian.org.uk

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment