02282021Headline:

USA/ Pourquoi la bible est au cœur du serment des présidents américains ?

Le fait pour le président américain de prêter serment sur la bible.

Aucun texte constitutionnel ne prévoit cette pratique. Elle est simplement le fruit d’une tradition. En effet, c’est Georges Washington, le premier président des États-Unis, qui est à l’origine de cette tradition qu’est l’usage de la bible pendant la cérémonie d’investiture.

En 1789, il était allé jusqu’à embrasser le fameux livre saint. Depuis l’usage a perduré.

Toutefois, certains présidents américains ne se sont pas prêté à cet exercice.

Les exceptions à la tradition.

En 1901, pour sa première investiture, Théodore Roosevelt s’est limité à lever la main droite. En fait, en plein camping familial, il apprit le décès du président en exercice William McKinley et a dû le remplacer précipitamment.

Après l’assassinat de Kennedy, Lyndon Johnson avait également prêté serment dans la précipitation. Cela c’est déroulé à bord d’Air force one. Il aurait utilisé lors de cette investiture un missel catholique.

Les présidents Franklin Pierce et Quincy Adams ont préféré jurer sur la constitution.

Certains présidents ont juré sur deux bibles simultanément. Il s’agit de Truman, Eisenhower, Nixon et Obama.

Mode de choix de la bible

Dans le but de marquer l’histoire, chaque président adapte la tradition en choisissant son exemplaire du livre saint. Soit une bible de famille, soit une bible célèbre.

Lors de son investiture en 2008, Barack Obama avait utilisé la bible d’Abraham Lincoln et celle du pasteur Martin Luther King.

La cérémonie d’investiture du président des États-Unis est un moment très solennelle suivi par des millions d’individus à travers le monde.

Ce 20 janvier 2021 a lieu l’investiture du 46e président des États-Unis : Joe Biden qui succède à Donald Trump.

Si vous avez une question ou une contribution à faire, écrivez- le en commentaire.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles