04122021Headline:

USA : Trump reconnaît enfin sa défaite et promet une “transition ordonnée”

Après une journée marque par l’invasion du Capitole par des partisans pro-Trump, le Congrès a officiellement validé tôt ce jeudi la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine. Le président républicain reconnaît sa défaite et promet une “transition ordonnée”.

En Effet, hier Mercredi , Donald J. Trump a déclaré avoir été vaincu face Joe Biden à l’élection présidentielle en exhortant ses compatriotes à la non violence. ” Je demande à tout le monde du Capitole des États-Unis de rester pacifique. Pas de violence! Rappelez-vous, NOUS sommes le Parti de la loi et de l’ordre – respectez la loi et nos grands hommes et femmes en bleu. Je vous remercie!” Ce tweet a suffi pour conclure que le candidat malheureux a enfin cédé et se dit favorable à une “transition ordonnée”.

Ce qui d’habitude n’est qu’une formalité est devenue ce jeudi un symbole de la fin de l’ère Trump. Le Congrès des Etats-Unis a officiellement certifié la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle, dernière étape avant son investiture le 20 janvier prochain. Selon le confrère francebleu, les débats ont été ralentis par les objections d’élus républicains qui contestaient les résultats du scrutin dans les Etats d’Arizona et de Pennsylvanie.

Plus tard, les débats été interrompus par l’invasion de partisans de Trump qui sont parvenus à s’introduire dans le Capitole de Washington, chauffés à blanc par celui qui est toujours président des Etats-Unis. Invasion qualifiée “d’insurrection” par Joe Biden.

Le vice-président républicain Mike Pence a certifié le vote de 306 grands électeurs en faveur du démocrate contre 232 à Donald Trump.

Sur Twitter, le porte-parole de la Maison Blanche a fait savoir que le président républicain a admis que son mandat était fini et a promis une “transition ordonnée”.

“Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier”, a-t-il écrit dans un communiqué. “Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique”, a ajouté le républicain.

Rappelons que la passation de pouvoir aura lieu le 20 janvier prochain.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles