10302020Headline:

Valérie Trierweiler : Déchaînée dans les bras d’un transsexuel

femme d'hollande

compagne de François Hollande assume pleinement : elle sera même pour la première fois en séance de dédicaces ce vendredi à Angers. Valérie Trierweiler trace sa route, même semée d’embûches. Dans ce tourbillon, l’éphémère première dame peut compter sur quelques amis comme Jean-Luc Romero et Saïda Jawad. Le 28 septembre dernier, le conseiller régional d’Île-de-France et Christophe Michel célébraient leur premier anniversaire de mariage. L’occasion pour Valérie Trierweiler de souffler un peu et de s’abandonner sur le dancefloor dans les bras d’un transsexuel dévêtu… jusqu’à 3h30 du matin.

Le 27 septembre 2013, à la mairie du 12e arrondissement de Paris, Jean-Luc Romero et son compagnon se disaient oui devant leurs proches et leurs amis, parmi lesquels Valérie Trierweiler. Ce grand moment, alors que le mariage venait d’être ouvert aux couples de même sexe, a déjà un an : ce premier anniversaire de mariage a donné lieu à une fête débridée au Banana Café, lieu incontournable de la nuit gay, réputé pour ses gogo danseurs et sa clientèle VIP. Michel Michel, propriétaire des lieux, et ses impressionnantes “danseuses” brésiliennes étaient ravis d’accueillir la joyeuse bande de Jean-Luc Romero. Autour du couple à l’honneur, Saïda Jawad, Fabienne Thibeault et son fiancé Christian Montagnac, Valérie Senneville (épouse de Michel Sapin),Roselyne Bachelot (pas la dernière sur la piste de danse), Stone et son mari Mario d’Alba mais aussi le maire du 10e, Rémi Féraud, et l’ancienne ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti.

Si la sortie de son livre n’a pas facilité ses relations avec son entourage, Valérie Trierweiler a tenté de profiter un maximum de cette soirée en investissant la piste de danse dans les bras d’une immense “danseuse” de samba, en très petite tenue et coiffée de plumes. L’ex-compagne de François Hollande, une trace de rouge à lèvres sur la joue, s’est dépensée sur des rythmes endiablés et a chanté jusqu’au bout de la nuit. Souvent incomprise, Valérie Trierweiler nous montre un autre visage, celui d’une femme libre… En tout cas pas la dernière pour la fête.

purepeople

Comments

comments

What Next?

Recent Articles