10222017Headline:

VIDEO-Cabañas star du foot à vendeur de pain: le destin tragique du meilleur buteur

savanas joueur de foot

Grièvement blessé en janvier 2010 après avoir reçu une balle dans la tête de la part d’un narcotrafiquant dans un bar à Mexico, la vie de Salvador Cabañas est devenue cauchemardesque.

Je me lève à 4h du matin pour distribuer le pain autour d’Itauguá. Les gens me reconnaissent et me parlent de football

Salvador Cabañas

Depuis le 24 janvier 2010, la vie n’est plus pareille pour Salvador Cabañas. Cet attaquant paraguayen, meilleur buteur de la Copa Libertadores deux fois de suite (équivalent de la Ligue des Champions en Amérique du Sud), recevait une balle dans la tête dans un bar de Mexico. Il s’apprêtait à boucler ses valises pour participer au Mondial 2010 avec le Paraguay.

Une opération serait trop risquée. Du coup, les médecins n’ont jamais osé retirer la balle du crâne de Salvador Cabañas. En 2012, l’ancien buteur de l’America avait exaucé son rêve (selon sa femme) en signant un nouveau contrat pour le modeste club de Club 12 de Octobre. Ruinée, l’ancienne star du football paraguayen a recommencé à travailler dans une boulangerie à Itaguá, une ville située à 30 km d’Asunción.

“Je garde la foi”
“Je me lève à 4h du matin pour distribuer le pain autour d’Itauguá. Les gens me reconnaissent et me parlent de football”, souligne humblement Salvador Cabañas. “J’essaye de récupérer mais je garde la foi.”

En effet, Salvador Cabañas a quasiment tout perdu sur le plan privé. Ses comptes bancaires ont été vidés, des bijoux de grande valeur ont disparu et ses anciennes maisons appartiennent désormais à son ancienne épouse, dont notamment une résidence d’Asunción évaluée à 5 millions de dollars. La vie d’un footballeur tient parfois à un fil et ce n’est pas Salvador Cabañas qui nous dira le contraire.

7sur7

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment