07272017Headline:

VIDEO/ Images choquantes /Crime raciste aux USA: Une femme filme en direct la mort de son copain, tué par la police

police tue  un homme

La vidéo, filmée mercredi dans une voiture à Falcon Heights dans le Minnesota, est choquante. Ils sont trois dans le véhicule : une femme, qui filme la scène avec son téléphone portable depuis le siège passager, un homme, assis au volant, couvert de sang et agonisant et une petite fille assise à l’arrière. Par la fenêtre ouverte, un policier braque son arme sur eux.

La femme, Latisha Reynolds, a diffusé cette vidéo en direct sur Facebook Live. Dans la vidéo, tournée vers 21 heures, elle affirme que le policier vient de tirer sur son petit-ami, Philando Castile. Il décédera un peu plus tard à l’hôpital.

Selon Latisha Reynolds, le policier les avait arrêtés parce que la voiture avait un phare cassé. Philando Castile aurait prévenu le policier qu’il avait une arme autorisée dans la voiture (aux États-Unis, selon les États, il est obligatoire ou en tout cas très conseillé de signaler qu’on a un permis et une arme lorsque l’on est interpellé par la police). Puis, toujours selon Latisha Reynolds, le policier lui aurait demandé de montrer son permis de conduire, et ce serait en tentant de le récupérer dans sa poche arrière que le policier a ouvert le feu.

ATTENTION : Ces images sont choquantes


Dans la vidéo, on voit Latisha Reynolds échanger avec le policier, qui a toujours son arme braquée sur le véhicule.

Le policier hurle : “P****n ! Je lui ai dit de ne pas essayer de le prendre ! Je lui ai dit de relever la tête ! ”

Latisha Reynolds lui répond : “Vous lui avez demandé de vous montrer son permis de conduire, monsieur. Oh mon dieu. S’il vous plait, ne me dites pas qu’il est mort. ”

Elle explique face caméra : “Le policier lui a demandé son permis de conduire. Il a dit qu’il était dans son porte-monnaie, mais l’a prévenu qu’il avait aussi un pistolet sur lui car il a un permis de port d’arme. Le policier a dit : ‘Ne bouge pas’. Il a donc commencé à relever ses bras, mais le policier lui a tiré dessus quatre ou cinq fois. ”

On voit alors plusieurs policiers arriver sur la scène et menotter Latisha Reynolds. Pendant plusieurs minutes, son téléphone reste au sol, mais on l’entend parler avec les policiers. Puis on la voit à l’arrière du fourgon de police, le téléphone sur les genoux, toujours menottée.

Alors qu’elle s’était jusque-là comporté avec un calme étonnant, elle finit par perdre ses nerfs. Sa petite fille essaye de la rassurer “Je suis là avec toi, maman. ”

La police locale a confirmé qu’une arme avait été trouvée, sans préciser si elle se trouvait dans le véhicule ou sur Philando Castile, et qu’une enquête allait être ouverte, mais n’a pas commenté la vidéo. Les images, tournées après les coups de feu du policier ne permettent pas de savoir comment Philando Castile s’est comporté lors de son échange.

Cette vidéo a immédiatement suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. D’autant que c’est la deuxième vidéo en deux jours montrant la police américaine abattant un homme noir. La première, filmée à Baton Rouge en Louisiane, montre deux policiers plaquer au sol un vendeur de CDs, Alton Serling. Il semble être immobilisé quand des coups de feu retentissent, entraînant son décès.

Ces cas s’ajoutent à une longue série de décès d’hommes noirs abattus par la police américaine. ce que dénonce le mouvement Black Lives Matter. Depuis le début de l’année, 561 personnes ont été tuées par la police aux États-Unis, selon le un décompte du quotidien britannique The Guardian.

Source: france24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment