10212017Headline:

Wyclef Jean, arrêté injustement par la police à Los Angeles ce jour, il raconte….

Le rappeur aurait été confondu avec un voleur.

« La police m’a demandé de mettre les mains en l’air. Puis on m’a dit de ne pas bouger. J’ai été instantanément menotté avant d’être invité à m’identifier. » Sur Twitter, Wyclef Jean dévoile son calvaire. Un peu plus tôt ce matin, le rappeur qui vient de sortir son dernier album, « J’ouvert », a été arrêté à Los Angeles (USA). Les forces de l’ordre semblent l’avoir confondu avec un « homme noir » avec « avec un bandana rouge [qui] a volé à une station d’essence. »

« Comme quelqu’un qui a des agents de la loi dans ma famille, j’ai été consterné par ce comportement du LAPD (departement de Police de Los Angeles) », s’est plaint sur Twitter l’ancien membre de Fugees. « On ne m’a pas non plus dit pourquoi j’étais menotté. Dans le processus, j’ai dit mon nom et leur ai dit qu’ils ont la mauvaise personne. »

Mais rien n’y est fait. La police aurait « continué » à « l’ignorer » et « traité comme un criminel jusqu’à ce que d’autres policiers aient montré et souligné qu’ils avaient la mauvaise personne ».

« Je suis sûr qu’aucun père ne veut que ses fils ou ses filles le voient menotté surtout s’il est innocent », a conclu Wyclef Jean.

WMERANCOURT

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment