12182017Headline:

Abidjan: Affaire braqueuses de taxi abattues; Des femmes innocentes ont été tuées par la CCDO; témoignage du frère de la victime

taxi braquage

braquage

Révélations d’une amie de KOURAH TRAORE (Mireille C) :

Abidjan: Affaire braqueuses abattues: Or donc, la jeune fille revenait de son stage au trésor avec sa tante quand elles ont été tuées comme des braqueuses

Kourah traoré revenait de Séguéla ou elle venait de finir son stage au trésor.
A la descente du car, elle a emprunté un taxi pour destination Yopougon. Vers agban, des braqueurs qui fuyaient le CCDO sont venus se mélanger dans l’embouteillage, et se sont suivis des échanges de tirs.
Kourah et sa Tante ont été tuées, et on vient dire que ce sont des braqueuses.

Les témoignages du frère de la victime Saguidiba Dangote Bakayoko :
“Le mardi, ma sœur qui vit à Séguéla est partir à Abidjan, pour le mois de carême et profiter pour voir ses amies.
A sa descente du car, elle a emprunté un taxi pour rejoindre son domicile avec sa tante Malo Keita.
Elles se sont retrouvées là au mauvais endroit et au mauvais moment.
La 2eme Malo Keita est plus âgée que Kourah et elle était commerçante.
Nous pensons qu’il y’a eu bavure policière, mais nous attendons les résultats de l’enquête, cependant comme les médias et réseaux sociaux ont qualifié notre sœur et mère de “braqueuses”, nous voulons que la lumières soit faite sur cela. ”

Voici la page facebook de Kourah Traoé (RIP)
https://www.facebook.com/profile.php?id=100008820938663

                                                                                           Source: (Saguidiba Dangote Bakayoko / Mireille C.)

‎CIV‬ AFFAIRE BRAQUEUSES TUÉES DANS UN TAXI À ADJAME AGBAN
0- Les photos du taxi à la police criminelle
1- A l’intérieur du taxi des articles de boutique ( biscuit, assez de canette de sucrerie, paquet de lotus…)
2- Les femmes tuées sont des femmes d’un certain age qui ont emprunté le taxi
3- Les hommes a l’intérieur du taxi étaient effectivement des braqueurs
4- Les braqueurs font passer le taxi pour un woro woro inter-communal. Les pauvre femmes embarquent
5- L’immatriculation du taxi avait déjà été signalée et le véhicule et ses occupants étaient recherchés
6- Les policiers sont auditionnés en ce moment a la police criminelle.
(Source Tiene Kassoum / Groupe Facebook ODCI)

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment