07202024Headline:

Brésil : Dona Celeste, mère de Pelé, meurt à 101 ans

Celeste Arantes, mère du « Roi » Pelé, est décédée à l’âge de 101 ans, un an et demi après le triple champion du monde brésilien, ont annoncé plusieurs membres de sa famille vendredi.

Celeste Arantes, mère du « Roi » Pelé, est décédée à l’âge de 101 ans, un an et demi après le triple champion du monde brésilien, ont annoncé plusieurs membres de sa famille ce vendredi 21 juin. « Repose en paix mamie », a écrit le fils aîné de Pelé, Edinho, sur Instagram, un message illustré d’une photo de lui prenant sa grand-mère dans les bras.

Une des petites-filles de la défunte, Kely Nascimento, a également publié sur le même réseau social une photo de la mère de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de tous les temps. Sa famille n’a pas donné de détails sur la cause du décès, ni précisé quand Celeste Arantes est morte. Selon les médias brésiliens, elle était hospitalisée depuis huit jours et est décédée ce vendredi.

Dona Celeste, comme elle était appelée au Brésil, est née en 1923 à Três Corações, ville de l’État de Minas Gerais (sud-est) où elle a donné naissance à l’âge de 17 ans à Edson Arantes do Nascimento, seul footballeur de l’histoire à avoir soulevé trois Coupes du monde. Mariée à Joao Ramos do Nascimento, dit « Dondinho », elle a eu deux autres enfants : Jair (« Zoca »), décédé en 2020 d’un cancer, la même maladie qui a vaincu Pelé le 29 décembre 2022, puis Maria Lucia.

Cette dernière a révélé peu après le décès du « Roi » du football que sa mère, déjà centenaire, n’avait pas eu conscience du décès de son célèbre fils. « Elle est dans son petit monde à elle », avait-elle confié sobrement à la chaîne ESPN. Le cortège funéraire qui amenait le cercueil de Pelé est passé devant sa maison à Santos, ville portuaire près de São Paulo où elle a passé ses dernières années, et où son fils a brillé durant la plupart de sa carrière.

What Next?

Recent Articles