12062016Headline:

Côte d’Ivoire -Angré-Un haut cadre meurt en pleins ébats sexuels dans un hôtel

homme mort

Angré-Un haut cadre meurt en pleins ébats sexuels dans un hôtel ; sa partenaire prend la fuite

Le mardi 7 avril 2015, l’on a enregistré un drame dans un hôtel, à Angré 7ème Tranche, dans la commune de Cocody. Un des clients a trouvé la mort, alors qu’il s’offrait tout le plaisir de la « chair ».

En effet, nos sources rapportent qu’il est environ 16h, lorsque le client , haut cadre dans une importante structure étatique de la place, et répondant aux initiales M.A.A, se présente à l’hôtel. L’homme à la stature physique imposante et d’un âge respectable, est en compagnie d’une jeune fille. C’est bien ce genre de « chair tendre » qu’un homme de son âge adore pour se garantir des ébats sexuels détonants. Puis, le voilà qui se retrouve à la réception où il paye pour une heure de passe. Tout l’arsenal constitué de rouleaux de papier hygiénique et de serviettes, est ensuite remis à la jeune fille qui semble toute aussi joyeuse. Joyeuse d’en faire voir à l’instant au « tonton », amateur des sensations fortes.

Les moments suivants, le couple disparaît derrière une porte dont on entend le cliquetis de la clé. Le temps passe et passe. Et vraisemblablement, l’heure de la passe est largement consommée. Alors, la réceptionniste se dirige vers la chambre, pour rappeler au couple qu’il a largement dépassé l’heure impartie et qu’il va falloir libérer la chambre où alors, renouveler tout simplement le temps d’occupation. Et pour cela, il faut bien entendu, de nouveau, se présenter à la caisse. Mais une fois en face de la pièce, la réceptionniste se rend compte que la porte est entrebâillée. Elle frappe tout de même à cette porte. Mais personne ne répond. Elle refait son geste à plusieurs reprises. Silence radio toujours. Qu’est ce que cela veut-il bien dire ? L’homme et sa dulcinée sont-ils déjà repartis ? Et pourtant, elle ne les a guère aperçus. Enfin. La bonne dame ouvre totalement la porte de la chambre, pour s’assurer qu’il n’y a vraiment plus personne à l’intérieur. Là, on l’entend soudain pousser un cri terrifiant. Des employés de l’hôtel accourent vers elle. Lorsqu’ils foncent dans la chambre de laquelle leur patronne venait de s’éjecter précipitamment tout en hurlant, ils comprennent tout. En effet, sur le lit et tout nu, est étendu M.A.A. Il est mort.

La police est immédiatement alertée. Des agents se rendent sur place en compagnie d’un médecin. Le constat d’usage terminé, la dépouille du malheureux est enlevée par les services des pompes funèbres et déposée à la morgue. Mais où est passée sa petite amie ? Disparue depuis longtemps. Ne voulant sans doute pas assumer aucune conséquence du tragique résultat de ses prouesses au lit, elle s’est discrètement tirée dans la nature. C’est du reste la raison pour laquelle, la réceptionniste a trouvé entrebâillée la porte de la chambre. La jeune suspecte est donc activement recherchée. Vu que son témoignage est celui qui peut éclairer les enquêteurs sur les circonstances de ce tragique « accident » en pleine montée vers le 7ème ciel. Aller ainsi mourir alors qu’on est en quête d’un simple plaisir, c’est franchement terrible.

KIKIE Ahou Nazaire

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment