11122019Headline:

Côte d’Ivoire: la police empêche le cercueil du jeune Ouéhi de désigner l’auteur de sa mort

Le 1er août 2019, la police d’Alépé a empêché la désignation de l’auteur de la mort du jeune Ouéhi Francis, par ses amis qui voulaient porter le cercueil.
“Balanceur” de minicar appelé Gbaka à la gare d’Alépé, le jeune Ouéhi Francis, âgé de 21 ans, est décédé des suites d’une courte maladie le 29 juillet 2019.

Cette mort brusque de Francis a suscité diverses commentaires surtout au sein de ses amis qui n’ont pas trouvé cette mort naturelle. Le jour de la levée de corps le 1er août, à la morgue d’Alépé, au moment où Ouehi Francis était en train d’être conduit à sa dernière demeure, ses camarades en courroux contre toute attente ont immobilisé le corbillard de force au niveau de la gare routière.

Ils y ont sorti le cercueil qu’ils ont porté en prenant la route de sa cour familiale afin qu’il désigne le membre de sa famille, auteur de sa mort.

Cette situation a obstrué la voie principale de la ville empêchant la circulation des véhicules.

Informée, les agents de la police sont venus calmer l’ardeur des jeunes puis ils les ont ramenés à de meilleurs sentiments et Ouehi Francis a été conduit au cimetière d’Alépé.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment