07272017Headline:

Côte d’Ivoire : les vraies raisons de la mort du batteur de Magic System

magic systeme.1

pepito magic system

Le chef d’orchestre du groupe ivoirien Magic System, Didier Bonaventure Deigna, dit Pépito, est décédé par noyade, a annoncé le groupe mardi 3 mai. Magic System fait ainsi face à un nouveau drame, après le décès sur scène du Congolais Papa Wemba il y a une semaine à Abidjan.

Didier Bonaventure Deigna, 46 ans, séjournait dans la station balnéaire de Jacqueville en Côte d’Ivoire. Il est « décédé en tentant de sauver de la noyade une personne », a expliqué un membre de sa famille. Les plages de la côte ivoirienne sont réputées dangereuses et les secours déplorent régulièrement des noyades.

Homme-orchestre

« Pépito était notre choriste, notre batteur mais, surtout, le chef d’orchestre depuis seize ans de notre groupe. Il veillait à la bonne tenue de notre orchestre musical et de la bonne symphonie durant toutes ces années et les nombreux concerts des Magiciens dans le monde entier », écrit Magic System sur sa page Facebook.

Le décès du chef d’orchestre et batteur du groupe star de la musique ivoirienne intervient une semaine après celle de l’idole de la chanson congolaise Papa Wemba, mort sur scène le 24 avril à Abidjan, où il participait à la 9e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) organisé par Magic system.

Le quartier d’Anoumabo a vu naître Magic System en 1997. Le groupe enchaîne les tubes en Afrique et en Europe depuis son succès « Premier Gaou » en 2002 avant « Bouger bouger » ou encore « Même pas fatigué ».

lemonde.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment