07222018Headline:

Côte d’Ivoire/ Un militaire abattu froidement, son arme emportée à Duékoué:

Un militaire des Forces armés de Côte d’Ivoire (Faci) en poste à Duékoué et dont l’identité n’a pas été révélée a été abattu hier dimanche aux environs de 19 heures alors qu’il se trouvait à un poste de contrôle, à un kilomètre de la ville, en compagnie d’un gendarme, selon une source.

Le militaire a été froidement abattu par deux coups de feu et son arme de services par des coupeurs de route dont la présence avait été signalée à quelques encablures du poste de contrôle.

Selon notre source, le militaire n’aurait pas attendu le renfort (des éléments de l’escadron de Danané faisant la ronde) demandé par le gendarme et s’est projeté seul à l’endroit où les mouvements des coupeurs de route a été signalé. Il faut dire que seuls le militaire et le gendarme étaient à ce poste.

Après son départ vers l’endroit indiqué, le militaire tombe dans un guet-apens tendu par ces hors la loi de coupeurs de route puis  deux coups de feu ont retentissent. Les renforts arrivés quelques temps après ne purent que constater son décès et la disparition de son arme de dotation.

Il faut noter que la ville de Duékoué située à l’ouest de la Côte d’Ivoire et proche du Libéria et de la Guinée est parfois liée à ce genre de drames du fait des trafics en tous genres qu’y passent.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment