05302017Headline:

Côte d’Ivoire: Une juge de la Cour Suprême retrouvée morte à son domicile

palais de justice

Le corps sans vie de Nahounou Liadé Périne, 62 ans, Magistrat au Parquet général de la Cour suprême de Côte d’Ivoire, a été retrouvé à son domicile des lotissements Ciad-promo de M’pouto, le 03 mars 2016, vers 20 h, avons-nous appris de sources policières.

Selon les premières constatations faites sur place, aucun élément suspect n’a été relevé, notamment, par le procureur Adou Richard, qui s’est rendu sur les lieux. C’est ainsi qu’il a ordonné aux pompes funèbres d’évacuer la dépouille à Ivosep ( Ivoirienne de sépulture). C’est la fille de la défunte, N.A.A, elle-même domiciliée à M’pouto, qui a donné l’alerte à la police, après avoir découvert le cadavre de sa mère. Un officier de police des services du 18 ème arrondissement et un médecin du centre hospitalier universitaire de Cocody ( Chu), qui ont inspecté le corps, sont parvenus à la conclusion que le décès de cette 89 magistrate hors hiérarchie résulte d’une cause « naturelle ». La victime ne portait sur le corps aucune ecchymose typique à une quelconque violence, elle est donc décédée « des suites d’une mort naturelle » consécutive à une longue maladie dont elle souffrirait, soutient notre source. La mort de Mme Nahounou est vue comme une grosse perte pour la famille de la magistrature ivoirienne… Madame Nahounou née Liadé Périne, Magistrat hors hiérarchie, Avocat Général près la Cour Suprême, représentait le Conseil Supérieur de la Magistrature à la Commission électorale indépendante ( Cei). Elle y a été nommée le 9 juillet 2014 en Conseil des ministres, par le chef de l’État, Alassane Ouattara. Elle est donc membre de la commission centrale de l’instance en charge des élection en Côte d’Ivoire. C’est à ce titre qu’elle a piloté l’élection et l’installation des trois membres du bureau de la Cei-France, en compagnie de Soumaïla Diarrassouba, commissaire central et secrétaire permanent adjoint de la Cei, et de Gervais Coulibaly, vice-président de la Cei. A la Cei, le moral est en « berne » et personne n’a pu commenter la mort de cette « rigoureuse bosseuse ».

Armand B. DEPEYLA

soir info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment