10172017Headline:

Côte d’Ivoire: Voici comment Abobolais a vécu ses derniers instants avant sa mort

Abobolais est décédé dans la nuit du samedi 21 janvier 2017 alors que les ivoiriens avaient commencé à espérer en sa guérison. Des jours après la mort vde l’artiste, nous en savons un peu plus sur ses derniers instants.

Victime d’un grave accident de la circulation au petit matin du mercredi 12 octobre à Yopougon, Abobolais a été transféré d’urgence au CHU de Yopougon pour ses premiers soins avant d’être évacué dans une clinique dans la commune de Cocody.

 

Après plusieurs semaines de coma, le chorégraphe-chanteur va donner des signes d’espoir. Cet espoir va d’ailleurs se voir grandissant avec la mobilisation de fonds faite par les artistes ivoiriens pour une meilleure prise en charge médicale d’Abobolais. Alors que la Présidence de la République, à en croire Le Molare, avait décidé de prendre en charge les soins médicaux de l’artiste, il décède le samedi 21 janvier 2017 aux environs de 22h.

 

Des sources proches d’Abobolais rapportent que les derniers instants de l’artiste ont été pénibles pour lui. D’abord, apprend-on, faute d’argent, Abobolais alors hospitalisé dans une clinique à Cocody a dû être évacué nuitamment, en cachette, à Marcory. Parce que ne pouvant plus payer les frais d’hospitalisation qui s’élèveraient à 02 millions de F Cfa.

 

Grâce à certaines bonnes volontés dont Siro, Abobolais a pu être interné à nouveau dans une grande clinique à Marcory. Toutefois, apprend-on, Abobolais voulait débrancher les appareils qui le maintenaient encore en vie parce que fatigué. « Abobolais voulait débrancher tous les appareils qui le maintenaient en vie. Il n’en pouvait plus. Sa santé ne s’améliorait pas. Il avait pratiquement un côté paralysé. Il a passé trois mois couché dans la même position. Pour éviter qu’il se donne la mort, on était obligé de toujours garder quelqu’un auprès de lui », confie une source médicale.

 

Abobolais et trois membres de son entourage dont Dino Malachie et Olicoco ont été victimes mercredi 12 octobre 2016, jour de célébration du 10ème anniversaire de la mort de Douk Saga, d’un grave accident de la circulation à Yopougon. Ils étaient cette nuit-là à Yopougon dans le cadre de la promotion des Awards du couper-décaler dans des bars de cette commune. Les autres occupants de la voiture se sont tirés avec des blessures légères.

 

Philip KLA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment