10262020Headline:

Décès de Klas Ingesson l’ex-joueur de l’OM, victime d’un cancer

klas

Encore une triste nouvelle pour l’OM. Quelques mois après la mort de Fernandao, c’est Klas Ingesson qui vient de s’éteindre. Passé par Marseille au début des années 2000, la légende du foot suédois est décédée dans la nuit de mardi à mercredi 29 octobre des suites d’un cancer, contre lequel le footballeur se battait depuis 2009. Agé de 46 ans, l’ancien milieu de la mythique équipe du Suède 1994 venait de démissionner deux semaines plus tôt de son poste de coach d’Elfsborg, qui a confirmé la triste nouvelle dans les médias suédois.

Le coup de sifflet final a retenti pour Klas Ingesson. Pendant cinq ans, c’est avec beaucoup de courage qu’il s’est toutefois battu contre un myélome multiple, forcé de subir de lourdes interventions chirurgicales, avec leur lot de complications. Fractures osseuses, fatigue, maladies… Parfois méconnaissable, l’ex-international aux jambes interminables était apparu en fauteuil roulant ces derniers mois, ou en déambulateur.

Depuis octobre 2013, Klas Ingesson s’accrochait toutefois à son poste de coach d’Elfsborg. Il a jeté l’éponge il y deux semaines seulement, trop épuisé. “C’est la meilleure décision pour tout le monde”, avait précisé l’ex-joueur de Bari, cité par Goal.com. Son “système immunitaire” n’étant “pas ce qu’il devrait être”, celui qui avait aussi coaché les moins de 19 ans d’Elfsborg s’était dit “sensible à tout”. Il espérait toutefois revenir au club, à un poste moins fatiguant.

Né à Ödeshög, Klas Ingesson débute en 1986 sous les couleurs du grand IFK Göteborg, avec lequel il remporte deux titres de champion de Suède. Le costaud milieu de terrain va ensuite pas mal voyager, se faisant petit à petit un nom au FC Malines (Belgique) puis au PSV Eindhoven (Pays-Bas), qu’il quitte rapidement après une expérience mitigée et une sensationnelle Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis – la Suède termine 3e – qui lui ouvre les portes de l’Angleterre et de Sheffield Wednesday. Après deux saisons, il se fait remarquer dans le rigoureux championnat italien, à Bari puis Bologne, où il devient un milieu des plus respectés.

Klas Ingesson arrive à Marseille en 2000. Malheureusement, c’est une période des plus compliquées dans l’histoire de l’OM, avec le furtif retour de Bernard Tapie, et il connaîtra pas moins de… trois entraîneurs (Abel Braga, Albert Emon et Javier Clemente) lors de ces six mois en France, pour 13 matches joués. Au mercato d’hiver, le joueur aux 57 sélections pour 13 buts en équipe de Suède repart donc en Italie, à Lecce, où il termine sa carrière. Il laisse derrière lui sa femme Veronica, et leurs deux enfants Martin (20 ans) et David (15 ans).

purepeople

Comments

comments

What Next?

Recent Articles