03292017Headline:

La Famille Chirac en deuil !Laurence Chirac est décédée

chirac gros plan

La famille Chirac en deuil. Laurence Chirac, fille de Bernadette et Jacques Chirac, sœur aînée de Claude Chirac, est décédée à l’âge de 58 ans, a annoncé sa famille à l’AFP. Laurence Chirac était hospitalisée depuis dimanche, selon la famille Chirac qui n’a pas souhaité donner d’autres détails. Pudiques, Bernadette et Jacques Chirac parlaient rarement de leur fille aînée, victime d’anorexie mentale après une grave méningite, en 1973. Elle avait alors 15 ans.

Marraine de «La Maison de Solenn», service de l’hôpital Cochin, à Paris, financé en partie grâce à l’opération pièces jaunes, qui accueille des adolescents en souffrance psychologique, Bernadette Chirac s’était confiée sur la maladie de sa fille, lors d’une interview accordée à Paris Match en 2014 : «Il est certain que si ma fille aînée, Laurence, n’avait pas été frappée par cette terrible maladie qu’est l’anorexie mentale, je ne me serais jamais aperçue des complications pour trouver ce genre d’établissement. J’ai donc découvert qu’il n’y avait rien. J’ai pensé non seulement à Laurence mais aussi à tous les parents désorientés par la maladie. D’où mon combat et ma détermination.»

Avant son accident, Laurence Chirac «très brillante, elle était promise à un bel avenir comme médecin», évoquait encore l’épouse de l’ancien président de la République. «Elle est en effet allée jusqu’à l’internat, qu’elle n’a pu passer car cette maladie enlève toute force, toute énergie et tout ressort pour se concentrer». Tout au long de sa carrière politique, Jacques Chirac a arrangé son agenda pour être au plus près de sa fille. «Une mère qui a échoué avec un enfant, qui n’est pas arrivée à le remettre en bonne santé, se sent toujours coupable», avait encore expliqué Bernadette Chirac en 2004, lors de l’ouverture de «La Maison de Solenn».

Dans un livre-entretien avec Pierre Péan publié en 2007, Jacques Chirac avait confié que la maladie de sa fille avait été le “drame de (sa) vie”. En 2009, dans le premier tome de ses Mémoires, l’ancien président de la République avait expliqué que la maladie de Laurence avait compté dans sa décision de “proposer à (sa) fille cadette, Claude, d’intégrer (son) équipe de communication”. Laurence était apparue en famille – au côté de ses parents, de sa sœur, de son neveu et de son beau-frère – dans un reportage de Paris Match en novembre 2012, à l’occasion des 80 ans de son père Jacques Chirac.

Paris Match

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment