10232017Headline:

La pluie a encore tué: Au moins 16 morts à Abidjan

pluie mort

Au moins 16 morts officielle

Les pluies diluviennes qui se sont abattues en juin sur la Côte d’Ivoire ont tué au moins 16 personnes à Abidjan, dont six dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès de la protection civile ivoirienne. Les six dernières victimes sont mortes à Attécoubé et Adjamé, deux communes pauvres d’Abidjan, respectivement dans un glissement de terrain et dans la chute d’un mur, a indiqué dimanche à l’AFP le général Fiacre Kili, qui dirige l’Office national de la protection civile.

Avec agences

Éboulements de terre / La pluie a encore tué: plusieurs morts à Abidjan

A la suite d’une forte pluie qui s’est abattue à Abidjan, au moins six personnes dont une fillette de quatre ans ont trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche dans des éboulements de terre et effondrements de maison dans la commune d’Attécoubé.

Dans la commune d’Attécoubé, deux éboulements de terre ont été enregistrés à Mossikro , un quartier précaire où des maisons sont bâties sur le flanc des collines. Le premier, a eu lieu, au sous-quartier Dindé où trois personnes de sexe masculin, âgées entre 25 et 30 ans, ont trouvé la mort dans une même cour.

Les corps retirés des décombres ont été enlevés aux environs de 10h30, Gmt et heure locale par les services des pompes funèbres en présence de trois policiers du Commissariat du 28è Arrondissement. Le deuxième éboulement est survenu dans le sous-quartier Kouroukôrô, où une fillette de quatre ans, est décédée.

Le bilan provisoire de ce drame de Mossikro fait également état d’un blessé grave, évacué au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Treichville (Sud d’Abidjan).

“C’est regrettable parce qu’on nous a confié la responsabilité d’évacuer ce site. Nous l’avons fait, mais les gens sont revenus s’installer à nouveau. Depuis l’année dernière, il y a une sensibilisation permanente dans ces zones à risques où des maisons ont été détruites en présence des agents de la mairie”, a déploré Issa Soro, le porte-parole de la chefferie dans un entretien à APA lors de l’enlèvement de la dépouille des victimes.

Le même désastre a été constaté à Adjamé. Dans cette commune deux morts ont été enregistrés au quartier Paillet dans l’effondrement d’une maison. Les corps ont été transférés à la morgue de l’Hôpital militaire d’Abidjan (HMA), situé à proximité.

Depuis son accession au pouvoir, le président Ouattara a pris des mesures diligentes pour le relogement de 3 310 foyers menacés.

Malgré les kits de relogement de 150 000 FCFA et les opérations de sensibilisation, de sécurisation et de démolition des sites, des ménages récalcitrants sont revenus dans certaines zones à risque.

Selon vous, quelles sont les solutions pour éviter de tels drames ?
(K.O. avec APA)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment