02282017Headline:

le film du décès de Marie-Louise Asseu : La comédienne est morte le visage très serré

Marie-Louise Asseu est décédée dans la nuit du mercredi 07 décembre des suites d’une maladie qu’elle traînait depuis le 17 novembre. Fait étrange, la comédienne avait le visage très serré et défait quelques heures avant sa mort. Toute chose qui effrayait ses visiteurs.

Alors que l’espoir commençait à renaître suite aux récentes crises et rechutes de Marie-Louise Asseu, la triste nouvelle est tombée mercredi 07 décembre dans la nuit. Celle qu’on appelait affectueusement Malou est décédée laissant derrière elle tous les projets de productions qu’elle était sur le point de concrétiser.

 

17 novembre, la première chute

Jeudi 17 novembre, Marie-Louise Asseu fait sa première chute. Aussi vite que possible, elle est transférée dans une clinique. Le diagnostic est sans appel. Elle venait d’être victime d’un Avc léger, à en croire les diagnostics des toubibs. Dès lors, un traitement approprié pour son mal lui est soumis. Plus de peur que de mal, Malou peut regagner son domicile après quelques jours passés dans la clinique. Mais contre attente, quelques jours plus tard, elle fait une rechute. Ayant souscrit à la police d’assurance du Burida, c’est sans problème qu’elle se rend de nouveau à la clinique pour d’autres soins.

 

La semaine fatale

Jusque-là, la maladie de Marie-Louise était traitée dans le plus grand secret. Certains de ses proches étaient interdits de lui rendre visite. À chaque fois qu’un d’entre les amis de l’ex-membre du Conseil de gestion du Burida manifestait le désir de passer à la clinique s’imprégner de son état de santé, celui-ci se voyait décliner la visite avec l’assurance que tout va bien. Le téléphone lui a même été interdit.

 

Cette stricte consigne des médecins pour permettre à la patiente de mieux se reposer et se soigner très émotive qu’elle est pour ne pas être affectée à la vue de ses proches. D’ailleurs, cette prudence des médecins va s’avérer justifiée. Avec le caractère médiatique que connaît l’hospitalisation de la comédienne, sa santé va se dégrader. Certainement ayant eu écho de ce que tout le monde s’inquiétait pour elle. Vu les nombreux appels que recevait celle commise à sa surveillance. Il y a trois jours, Malou fait une rechute qui la conduit en réanimation. Les toubibs réussissent à stabiliser son état. Elle reçoit même des visites de parents et d’autres amis proches.

 

Tuée avant sa mort

Les derniers instants de Marie-Louise Asseu étaient assimilés par ses proches comme un jeu de scène comme on en voit au cinéma. La comédienne et actrice avait le visage triste, très serré comme si elle en voulait au monde. Certains de ses visiteurs étaient même effrayés du visage de Marie-Louise Asseu. « Elle avait dû avoir un choc avec la spéculation sur sa maladie. Son visage était très serré et cette mine qu’elle affichait effrayait par moment ses visiteurs », nous rapporte un proche. Dans la soirée de ce mercredi 07 décembre, elle fait une autre grave chute. Elle est conduite en réanimation. Son état est inquiétant. Les parents à son chevet ont les larmes aux yeux. La rumeur annonce sa mort vers 20h. Elle avait pourtant encore le souffle de vie. Certes, l’espoir de la revoir en vie était minime. Malheureusement, Marie-Louise décède à 21h10. Vers minuit sa dépouille est transférée à Ivosep Treichville en attendant son inhumation.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment