07262017Headline:

Man / crime: L’affreux assassinat du muézin de la grande mosquée, Les détails….

MAN: crime odieux les détails de
Le muézin assassiné par un individu blizzard

La nuit du vendredi 10 au samedi 11 a été dramatique pour la communauté musulmane de la capitale des 18 montagnes. El hadj Doumbia Dramane, principal muézin de la grande mosquée a été sauvagement tué par un inconnu.

Pris sur les lieux des faits, celui-ci a été lynché par des badauds avant d’être réumi à la préfecture de police.
Que sait-il passé ?

Il était 3 heure du matin quand El hadj Doumbia Dramane c’est rendu à la mosquée comme d’habitude pour l’appel à la première prière du matin. Mais c’était sans savoir qu’il prenait rendez-vous avec la mort. En effet à peine rentre-t-il dans la mosquée qu’un individu en boubou blanc à la taille sainte avec un ruban lui saute dessus, l’étouffe pour l’immobiliser. Surement aider par d’autres complices, il traine le veux muézin jusqu’au milieu de la mosquée, le couche de sorte que sa tête donne sur l’est. Puis à l’aide de morceaux de bois pique en plusieurs endroits le muézin avant de s’assoir dans sa poitrine, les deux pieds sur les deux bras du vieux avant de réciter des verser coranique et de faire de grands geste de prière.

En tout cas, c’est ce que nous a confié les premières personnes arrivées personnes sur les lieux. Ceux-ci vont plus loin pour dire que le malfaiteur qui se trouvait sur la poitrine de sa victime le mordait à chaque fois qu’il le piquait avec le bois, et ce, après lui avoir planté deux morceaux de bois dans les yeux.

Quand arrivent les premiers fidèles, ceux-ci constatent les faits avant d’alerter la population. C’est ainsi qu’un groupe de jeunes défonce les portes et tente de maitriser le malfrat. Mais celui-ci va à l’aide de ses dents s’accrocher au sexe du muézin. Il se fera donc assommer par les jeunes avant d’être maitrisé puis remis à la police.

S’agit-il d’un règlement de compte, d’un acte djihad, d’un crime rituel ou d’un simple acte barbare. En tout cas les commentaires vont bon train dans la cité aux murs de pierres.

Doumbia Balla Moise

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment