03242017Headline:

Tragédie à Yopougon : Une candidate au Bac assassinée par son frère /les raisons

candidate du bac tuee par son frere

Le 8 juillet dernier, Christian Lekagnon Gbailly a commis l’irréparable. Il a froidement assassiné sa petite sœur âgée de 18 ans, alors que celle-ci l’empêchait de commettre un forfait dans la chambre de leur parent.

La tragédie s’est produite le vendredi 8 juillet aux environs de 16h au domicile des Gbailly situé dans la commune de Yopougon, précisément à Selmer.

Selon les nombreux témoignages, la victime Andréa Gbailly, élève en classe de terminale, se trouvait seule à la maison lorsque son demi-frère Lékagnon a fait irruption dans le domicile familiale.

« Il lui a intimé l’ordre de lui remettre les clés de la chambre des parents. Elle lui a répondu qu’elle ne les avait pas en sa possession. Cette réponse a mis le délinquant hors de lui. Se saisissant d’un couteau de cuisine, il a mortellement poignardé sa petite sœur avant de pénétrer dans la chambre avec effraction. Après avoir mis la main sur quelques biens, il s’est évanoui dans la nature laissant derrière lui Andréa, agonisant dans une grande marre de sang », a expliqué une parente de la victime répondant aux initiales de E.G.

13650588_256314378082962_360765496_n
Christian Lekagnon Gbailly, le frère assassin

La défunte qu’on appelait affectueusement ‘’Andy’’ était une élève consciencieuse qui préparait minutieusement son baccalauréat. Selon des sources proches de la famille, la jeune fille de 18 ans était l’unique enfant de sa sa mère. C’est cette dernière qui aurait fait la macabre découverte. Malheureusement, elle n’est pas arrivée à temps pour lui sauver la vie. André qui débordait de vie et de joie a succombé à ses blessures alors que sa génitrice la transportait dans le centre de santé le plus proche.

Quant à l’assassin qui avait disparu des radars après son crime. il aurait appelé son père depuis sa cachette pour lui faire part de ses regrets. Le jeune homme qui serait accro aux drogues fortes aurait affirmé : « qu’il ne savait pas qu’Andy était décédée», car, «elle n’avait pas saigné quand il lui avait asséné le coup de couteau fatal ».

Aux dernières nouvelles, Christian Lekagnon Gbailly a été arrêté ce lundi matin dans un cybercafé situé à Yopougon, ”Nouveau quartier”.

Lolita Njem / Abidjan911

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment