06192021Headline:

USA: Bashar Barakah Jackson ”Pop Smoke” assassiné à cause de ses bijoux

Dans la nuit du 18 au 19 février 2020, le rappeur américain Pop Smoke a été assassiné alors qu’il se trouvait dans une maison du quartier d’Hollywood Hills. Presque un an après l’arrestation des coupables présumés, de nouveaux détails sont apparus lors de l’audience préliminaire.
C’est ainsi que l’agent Carlos Camacho a témoigné lors de l’audience concernant Corey Walker. Ce jeune homme de 20 ans est l’un des quatre suspects arrêtés pour le meurtre de l’artiste, qui avait le même âge que lui au moment de son décès.
Toutefois, le récit du détective s’est orienté vers une autre personne. D’après le Dailymail, le détective explique que l’auteur des tirs mortels serait un jeune garçon âgé de seulement 15 ans.
L’adolescent, dont le nom n’a pas été révélé, aurait fait partie du groupe qui avait fait irruption dans la maison louée par l’interprète de «Dior». Et d’après l’inspecteur Camacho, le garçon de 15 ans aurait rapporté les faits de la soirée à un camarade de cellule en mai dernier, alors qu’il se trouvait dans un centre de détention pour mineurs.
À l’époque, les quatre suspects, tous membres d’un gang, avaient découvert l’endroit où se trouvait Pop Smoke. Ce dernier avait partagé sur son compte Instagram les cadeaux reçus par des marques, et sur l’une des étiquettes on pouvait distinguer l’adresse de sa location. Les suspects, armés et masqués, se seraient alors rendus sur les lieux pour lui dérober de l’argent et les précieux accessoires.

Musique. Le rappeur américain Pop Smoke assassiné chez lui à 20 ans


Le jeune garçon de 15 ans aurait expliqué que dans un premier temps, il aurait réclamé les bijoux que le rappeur portait sur lui, notamment sa montre de luxe. Puis il aurait admis qu’après une confrontation et le refus de coopérer de Pop Smoke qui sortait de sa douche, il lui aurait tiré dessus à trois reprises à l’aide d’un Beretta de calibre 9 mm. Camacho ajoute même : «il a dit qu’il lui avait tiré une balle dans le dos».
La partie de l’histoire concernant les bijoux de Bashar Barakah Jackson, le vrai nom de Pop Smoke, corrobore la version de Corey Walker, le seul suspect majeur de ce meurtre. Ce dernier encourt la peine de mort si il est reconnu coupable.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles