12172017Headline:

Yopougon Une fille morte avec une balle dans la tête devant une église

images morte

Yopougon Gesco : Une fille retrouvée morte avec une balle dans la tête devant une église

Les habitants du quartier Batim 1 et ses environs ont fait, très tôt ce matin, une découverte macabre. Le corps d’une jeune fille, d’une vingtaine d’années, a été retrouvé gisant dans une grande marre de sang devant une église du quartier, a constaté sur place . La jeune fille habillée a été assassinée d’une balle dans la tête. La scène est insupportable à regarder. Des trous béants qui se faisaient voir au niveau de ses tempes, témoignent que le projectile lui a traversé la tête. Les traces de sang retrouvées sur place indiquent que la victime a été tuée à bout portant devant l’église Efob, avant d’être trainée dans l’enceinte de la clôture du lieu saint. Selon certains riverains, le drame aurait eu lieu aux environs de 4 heures du matin. L’infortunée que certains habitants du quartier affirment avoir reconnu, rentrerait d’une virée nocturne lorsque son chemin aurait croisé ce tragique destin. Jusqu’à 7 heures ce matin, lors de notre passage, la dépouille n’avait pas encore été enlevée de la scène de crime. Le secteur de Batim 1 est une zone réputée pour son insécurité. Plusieurs vols et braquages ont été enregistrés en cet endroit. Les bandits qui y règnent en maitres incontestés des lieux, s’attaquant régulièrement aux agents de forces de l’ordre qui résident dans les environs. Les populations qui vivent dans la peur ne manquent pas de pointer du doigt des mobilisés (ex-Frci) qui ont établi l’une de leurs bases à quelques encablures de cette cité. Quelle faute grave cette pauvre fille a-t-elle pu commettre pour subir ce sort tragique en cette fin d’année ? Qui a bien pu l’arracher à l’affection de sa famille et de ses amis ? Des questions qui, certainement, trouveront réponse. L’auteur d’un tel acte barbare qui a choisi de commettre son forfait devant un lieu saint, comme pour rappeler qu’il ne craint pas le sort divin, court toujours dans la nature. Ce crime crapuleux ne restera certainement pas impuni. Les fins limiers de la Police mettront en branle leurs machines pour mettre le grappin sur le criminel qui devra répondre de ses actes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment