05302024Headline:

Affaire “suppression de la commune du plateau ” : Le PDCI réagit

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) condamne l’idée de suppression de la commune du Plateau, dirigée par un maire issu de ses rangs, la qualifiant de ”recul démocratique”.

Cette prise de position tant attendue a été dévoilée lors d’une conférence de presse prévue ce jeudi 11 avril 2024, à la Maison du parti, à Cocody, par le porte-parole du parti, Dr Bredoumy Soumaila.

Le débat sur la suppression éventuelle de la commune du Plateau a été initié par Dabley Jean Cyriac, présenté comme un observateur indépendant de la vie politique ivoirienne.

Ce dernier argumente en faveur de “l’intégration de la commune du Plateau dans le District Autonome d’Abidjan”, avançant que cela mettrait fin à certaines anomalies, notamment “la transhumance électorale” et “l’utilisation inefficace des ressources budgétaires”.

« Ces arguments avancés sont très discutables», a réagi le porte-parole du PDCI-RDA, déplorant que cette opinion soit publiée dans le journal gouvernemental, Fraternité Matin.

« Les conditions d’inscription sur la liste électorale sont régies par des textes réglementaires des accords de Linas-Marcoussis, et non dictées par le maire du Plateau”, a rappelé Dr Bredoumy à propos de la présumée transhumance électorale.

En ce qui concerne, la supposée ”utilisation inefficace des ressources budgétaires”, Bredoumy Soumaila a fait savoir que “le Plateau a la capacité de s’autofinancer et de mobiliser les ressources.” « Le budget annuel dont on parle passe par une adoption en conseil municipal», a-t-il argumenté.

Au regard de ces paramètres sus-cités, le parti doyen estime que tout ceci n’est qu’une vaste manigance politique à l’encontre de ses élus.

« le PDCI-RDA condamne une telle idée, qui est un véritable recul démocratique. Le PDCI est conscient qu’on veut lui spolier ses victoires électorales, mais il ne se laissera pas faire », a déclaré le porte-parole du vieux parti.

« Aux prochaines élections, s’ils (RHDP) gagnent, ils vont gérer le Plateau. Nous on vient de gagner, qu’ils nous laissent donc gérer », a conclu Dr Bredoumy Soumaïla, promettant de revenir sur le sujet.

 

What Next?

Recent Articles