04182021Headline:

Anyama: l’épouse de Gon Coulibaly, candidate aux législatives, s’exprime

Bamba Fatim Gon Coulibaly, la seconde épouse du défunt premier ministre ivoirien tente depuis plusieurs semaines de se défaire vaille que vaille de l’étau politique des caciques du Rhdp d’Anyama, tels Amidou Sylla et Coffie Benoît, mais les choses semblent plus difficiles qu’elle ne le croit. Candidate à la candidature aux législatives du 6 mars prochain pour le compte du parti présidentiel, Fatim Gon Coulibaly peine à se faire adouber par les premiers responsables départementaux du Rhdp dans la commune d’Anyama.

Sentant des mains obscures tirer sur les ficelles de sa candidature, et verrouillée de toute part, la seconde épouse d’Amadou Gon Coulibaly a sorti la grosse artillerie ce lundi 11 janvier en battant le rappel de ses troupes. En effet, au cours d’une cérémonie de protestation organisée ce lundi à Anyama, les partisans de Fatim Gon Coulibaly ont multiplié les attaques verbales contre la direction de leur parti qui selon eux, feignent par son silence, de ne pas savoir ce qui se passe dans la cité de la cola relativement à l’arbitrage qui devait se faire autour des candidatures.

Le délai imparti pour procéder au choix des candidats retenus ayant échu depuis le dimanche10 janvier sans que les responsables de la direction du parti ne lèvent le petit doigt, Fatim Gon Coulibaly et ses partisans considèrent ce mutisme comme un acquis. En clair, l’épouse de l’ancien chef du gouvernement ivoirien s’est désignée comme étant la candidate déclarée du Rhdp à Anyama. Tout autre choix en dehors d’elle conduira le parti, selon ses partisans, vers une défaite certaine aux prochaines législatives à Anyama.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles