06172024Headline:

Assalé Tiémoko lance L’ADCI, « Un mouvement politique de rupture »

Le député indépendant, Assalé Tiemoko, a procédé dimanche 2 juin 2024 au lancement d’un mouvement politique baptisé “Aujourd’hui et demain la Côte d’Ivoire” (ADCI).

Cette initiative, qui s’est concrétisée lors de l’Assemblée générale constitutive à Yamoussoukro, marque une étape cruciale dans le paysage politique ivoirien.

Dans son discours inaugural, Assalé Tiemoko a souligné que l’ADCI se veut bien plus qu’un simple parti politique. “Nous créons un Mouvement politique et non un parti politique,” a-t-il martelé. “Notre objectif est de transcender les divisions partisanes et d’unir tous les Ivoiriens, indépendamment de leurs opinions politiques, origines régionales ou ethnies. Nous aspirons à une Côte d’Ivoire unie autour des enjeux cruciaux de notre nation.”

Notre désir est d’œuvrer rigoureusement à la transformation de notre pays, de surpasser les querelles partisanes qui le retiennent en otage depuis trop longtemps
Assalé Tiemoko a mis l’accent sur la nécessité d’unir les forces pour affronter les défis fondamentaux qui touchent la vie quotidienne des Ivoiriens. Il a dénoncé l’immobilisme politique actuel, en appelant à une transformation profonde de la société. “Notre désir est d’œuvrer rigoureusement à la transformation de notre pays, de surpasser les querelles partisanes qui le retiennent en otage depuis trop longtemps,” a-t-il déclaré.

Le mouvement ADCI se distingue par son ambition de donner une voix à la jeunesse ivoirienne. “L’avenir appartient à la jeunesse,” a-t-il souligné, affirmant que ce slogan doit enfin prendre un sens concret. Il a appelé les jeunes à s’engager activement dans la vie politique et à contribuer à la construction d’une société fondée sur la méritocratie et la lutte contre la corruption.

Assalé Tiemoko a également insisté sur l’importance de bâtir une société de confiance, où chaque citoyen peut libérer son potentiel au service de la nation. “Nous devons ériger la corruption en ennemie objective du peuple de Côte d’Ivoire. Chaque Ivoirien doit comprendre que le travail est le seul moyen de réussir, et non la corruption, le favoritisme ou l’appartenance ethnique,” a-t-il affirmé avec détermination.

Et de lancer un appel à la prise de conscience citoyenne et à l’engagement collectif pour transformer la société ivoirienne. “Nous aspirons à créer une nouvelle dynamique, à rompre avec les pratiques du passé et à mener ce combat patriotique pour le bien de tous les Ivoiriens,” a-t-il proclamé. Assalé Tiemoko et ses partisans espèrent que ce mouvement sera le catalyseur d’un changement profond et durable pour la Côte d’Ivoire.

What Next?

Recent Articles