07202024Headline:

Association des Cours constitutionnelles francophones: Chantal Nanaba Camara était à la 10e Conférence de Paris

La présidente du Conseil constitutionnel ivoirien, Chantal Nanaba Camara, a pris part du 13 au 15 juin 2024, à la 10e Conférence des chefs d’institution de l’Association des Cours constitutionnelles francophones (Accf), à Paris.

Organisée en partenariat avec le Conseil constitutionnel français, la rencontre avait pour thème « La protection constitutionnelle de la liberté d’expression ». Elle a pour objectif à moyen terme de préparer le terrain pour le prochain Sommet de la Francophonie prévu le 5 octobre 2024 à Paris.

Ainsi, accompagnée par le Conseiller Sébastien Yédoh Lath, la présidente du Conseil constitutionnel ivoirien a participé activement aux discussions sur les bonnes pratiques et les défis contemporains en matière de liberté d’expression. Parce que la conférence visait à consolider une justice constitutionnelle protectrice et promotrice des droits des citoyens dans l’espace francophone.

La rencontre a également offert à la présidente Chantal Camara l’opportunité d’échanger avec des personnalités telles que Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel français ; Badio Camara, président de l’Accf, et les chefs de délégation du Liban, du Togo et des Comores.

La Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), Louise Mushikiwabo, faisait partie des nombreux participants à cette concertation de haut niveau.

Fondée en 1997 par le Conseil constitutionnel français, l’Accf a pour mission de renforcer les liens entre ses membres et de promouvoir l’État de droit. Elle regroupe aujourd’hui 50 Cours constitutionnelles et institutions équivalentes à travers le monde.

Le Secrétariat général de l’Accf est hébergé par le Conseil constitutionnel français.

What Next?

Recent Articles