04152024Headline:

ASSOCIATION DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE LA CEDEAO : L’IVOIRIENNE CHANTAL FANNY, DÉSIGNÉE PREMIÈRE VICE-PRÉSIDENTE

Le sommet régional de l’Association des femmes parlementaires (ECOFEPA) de la CEDEAO s’est tenu à Freetown, la capitale de la Sierra Leone, les 9 et 10 février 2024.

Sous la présidence de Mme Fatima Maado Bio, première Dame de la Sierra Leone, cet événement avait pour objectif d’intégrer davantage la voix des jeunes dans la gouvernance intergénérationnelle et la prise de décision.

Un honneur pour la Côte d’Ivoire
Une des grandes annonces de ce sommet fut la désignation de la sénatrice ivoirienne Chantal Fanny en tant que Première Vice-Présidente de l’ECOFEPA. Exprimant sa gratitude, elle a souligné l’honneur que cela représente pour la Côte d’Ivoire, notamment sous le leadership du Président Ouattara.

« C’est un honneur d’être élue dans le bureau des femmes parlementaires de la CEDEAO. C’est un honneur pour la Côte d’Ivoire, surtout sous le leadership du Président Ouattara. Cela intervient quand, pour la première fois, une femme est élue présidente du Sénat en Côte d’Ivoire. C’est dire que sous son mandat, la Côte d’Ivoire aura plus de rayonnement au niveau du bureau exécutif de l’Ecofepa. Nous remettons notre mandat sous la bénédiction du Président de la République et de Madame Kandia Camara, présidente du Sénat de Côte d’Ivoire », s’est-elle réjouie.

En Côte d’Ivoire, Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République, a bien compris la chose. Raison pour laquelle l’année 2023 a été déclarée année de la jeunesse
Bien avant au cours des travaux de ce sommet régional consacré aux jeunes, la faible implication et la faible représentativité des femmes et des jeunes en politique au sein de la sous-région ont été relevées par les femmes parlementaire. Représentant la Côte d’Ivoire à ce sommet régional, Chantal Fanny a partagé l’expérience ivoirienne sous l’ère Alassane Ouattara en matière de politique de la jeunesse. Elle a mis en avant l’importance de l’année 2023 déclarée comme l’année de la jeunesse en Côte d’Ivoire et les initiatives prises pour promouvoir l’engagement des jeunes dans la politique.

L’ivoirienne Chantal Fanny lors de L’IVOIRIENNE CHANTAL FANNY LORS DU SOMMET RÉGIONAL DE L’ECOFEPA
« En Côte d’Ivoire, Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République, a bien compris la chose. Raison pour laquelle l’année 2023 a été déclarée année de la jeunesse. La jeunesse est au cœur du système avec les femmes », a-t-elle expliqué, soulignant que lorsque les jeunes et les femmes travaillent ensemble, cela contribue à l’avancement du pays et à la paix sociale. Poursuivant, Mme Fanny a exprimé son souhait de voir cette politique bénéficier à toute la sous-région de la CEDEAO.

What Next?

Recent Articles