07182024Headline:

Benin: tout est à reconstruire soutient Valentin Djénontin

Reçu ce vendredi 11 Décembre 2020 sur la radio internationale DW, l’ancien ministre de la justice, Valentin Djènontin, estime que le Bénin est arrivé à un point où tout est à reconstruire.
A la faveur d’une conférence de presse qu’il a tenue, le vendredi 4 Décembre 2020 au siège de la conférence épiscopale du Bénin, l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (OCCG) plaide pour la suppression du parrainage et le retour des exilés au pays.
Interrogé sur cette requête de l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (OCCG), l’honorable Valentin Djènontin estime que tout « béninois normal » ferait cette demande.

Cependant, selon lui, le retour des exilés politiques au Bénin n’aura de sens que lorsqu’il sera suivi d’une assise nationale pour repenser le pays.
« Le problème du Bénin est plus profond, tout est complètement détruit. Il n’y a plus rien du point de vue morale, économique, politique et social. Tout est à reconstruire »

Valentin Djènontin
Selon lui, il y a une fracture sociale profonde à tel point qu’il faut craindre le pire, laisse-t-il entendre. Il invite les béninois à la prière pour que le pire n’arrive pas et le pays revienne sur les rails.

En exil depuis quelques années, l’ancien secrétaire exécutif des Forces cauris pour un Bénin émergent et fidèle collaborateur de Boni Yayi, Valentin Djènontin, est condamné par contumace à deux ans de prison ferme et au payement de deux millions de francs CFA d’amende.

Selon lui, sa condamnation est un règlement de compte et un acharnement contre sa personne à cause de sa fidélité à l’ancien président, Boni Yayi.
beninweb.TV

What Next?

Recent Articles