05282022Headline:

Centrafrique : le MCU resserre les rangs à la veille du dialogue

Le Mouvement cœurs-unis (MCU), parti présidentiel et largement majoritaire à l’Assemblée nationale, termine sa « rentrée politique ». Une grande cérémonie a rassemblé des centaines de personnes à Bangui depuis deux jours en présence du président Touadéra, de nombreux ministres ainsi que des cadres et militants du parti.

Au micro, le président Touadéra s’exprime devant plusieurs ministres cadres du parti et des centaines militants réunis dans l’enceinte du stade Omnisports, recouvert de bleu et de blanc, les couleurs du parti au pouvoir.

Le MCU détient au jour d’aujourd’hui une majorité absolue, puisque le groupe parlementaire MCU est constitué de 84 députés à ce jour. À côté, nous avons aussi des partis alliés. Le MCU est assis sur une base solide de la majorité pour lui permettre de gouverner

En février dernier, Henri-Marie Dondra démissionne de son poste de Premier ministre et quitte le parti, sur fond de luttes de pouvoir en vue de la prochaine élection présidentielle. Il y a quelques jours, dix députés ont été suspendus du groupe parlementaire pour indiscipline.

« L’heure n’est plus à la transhumance politique, ni à la versatilité, tance Évariste Ngamana. Nous voulons mettre la discipline en place. Nous avons des défis en perspective, notamment les élections locales. Chacun doit vraiment être en ordre de bataille pour affronter ces challenges à venir. »

Pour cela, le MCU doit remobiliser les troupes, pointe Arthur Bertrand Piri, ministre de l’Énergie. « Nous avons connu des difficultés lors des élections législatives et présidentielle. La rébellion a failli bloquer le processus électoral. C’est pour cette raison, un an après, que nous avons besoin de remobiliser nos militants. »

Jeune parti fondé il y a seulement quatre ans, le MCU doit encore se structurer en vue des prochaines échéances politiques. Le président Touadéra remercie longuement ses militants, puis encourage ses délégués à s’exprimer librement lors du dialogue républicain qui débute ce lundi.

On attend beaucoup de ce dialogue parce que ça permettra de nous réconcilier entre les filles et les fils de ce pays, pour construire une nouvelle Centrafrique, qui donnera plus d’espoir à chaque Centrafricain

Comments

comments

What Next?

Recent Articles