05172021Headline:

Cocody: le gouvernement détruit un portail construit par l’ex-porte-parole Sidi Tiémoko Touré, voici les faits


L’affaire est allée rapidement le samedi 1er mai 2021. Une vidéo balancée sur les réseaux sociaux, par des femmes, montrant une voie publique obstruée par un portail à la cité des Cascades à Cocody est envoyée à plusieurs ministres, a fâché de nombreux membres du gouvernement. Ordre a été immédiatement donné de détruire le portail posé par les soins du ministre Sidi Touré.

Les deux vidéos ont vite tourné. Tout de suite le Premier ministre Patrick Achi et le Président de la République Alassane Ouattara ont été informés. Des premières enquêtes, il est ressorti que la cité était celle où le ministre Sidi Tiémoko Touré avait aménagé, il y a trois mois. Les riverains ont constaté la construction de ce portail, quelques semaines après son arrivée et ont tout de suite conclu qu’il s’agissait de lui, vu que la rue donnait sur sa clôture.

Ordre a donc été donné à Amédé Kouakou, qui avait, auparavant été alerté par Bruno Nabagné Koné, de détruire le portail. Ordre immédiatement exécuté. « Dans le cadre de la libération des emprises des voies obstruées par les portiques et portails dans le District d’Abidjan, le Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier a procédé à la démolition d’un portail érigé sur la voie publique dans la Commune de Cocody 7ème Tranche Cascades », a indiqué une note du Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier Côte d’Ivoire,

Le ministre Amédé Kouakou « invite également les personnes physiques ou morales se trouvant dans cette situation à libérer toutes les voies fermées par ce types de matériaux dans les plus brefs délais sous peine de démolition. Pour rappel, les opérations de Libérations d’emprises des voies obstruées ont débutées en 2019, 2020 et se poursuivront encore cette année 2021 sur l’ensemble du District Abidjan à partir du 10 Mai 2021 ».

Quant au concerné, le ministre des Ressources animales et halieutiques, ex-porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, il est resté silencieux. Une affaire qui tombe mal pour lui, alors que le Président Alassane Ouattara a personnellement exigé de ses ministres, un peu plus d’humilité.

Lors du dernier conseil des ministres, il a par exemple dénoncé l’usage arrogant de sirènes, par certains ministres. « J’entends beaucoup de sirènes en ville. J’ai demandé qu’on arrête l’utilisation des sirènes. Je vais prendre un décret pour le faire savoir parce que je crois que je l’ai dit de façon nuancée la dernière fois, mais comme les nouveaux ministres n’ont pas suivi les différentes interventions, les sirènes sont vraiment sources de nuisances pour les populations », a-t-il déclaré.

Afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles