05172021Headline:

Cote d’Ivoire: de retour au pays, les pro gbagbo ne veulent pas perdre du temps

Sur les terres de leurs pères depuis le vendredi 30 avril 2021, le porte-parole de l’ancien président, Koné Katinan et le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) tendance Assoa Adou ont dévoilé les intentions profondes qui motivent ce retour.
Après l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, les exilés politiques venus du Ghana voisin ont mis le cap sur le bureau du HCR avant de se réjouir avec leurs camarades du parti de Gbagbo à leur siège à Cocody quartier Riviera 3.
Du beau monde a fait le parcourt avec l’ancien ministre de Laurent Gbagbo, Koné Katinan et le vice-président du parti Damana Pickass. Ils ont profité de ce moment de joie en famille pour livrer les raisons profondes de leur retour d’exil.
Pour Koné Katinan , la joie de se retrouver parmi les siens est le premier sentiment qui l’anime. <> a-t-il déclaré.
Mais au delà de ce sentiment voir une Côte d’Ivoire réconciliée a motivé cette venu. Et il compte travailler d’arrache-pied pour y parvenir avec l’action de son mentor Laurent Gbagbo. 《Je suis venu dans la joie. Je suis venu plonger et participer au processus de réconciliation qui est en cours et travailler à ce que Laurent Gbagbo revienne puis qu’il est un élément essentiel pour nous pour cette réconciliation》 a indiqué Koné katinan.
Même son de cloche chez Damana Pickass. Il souhaite que les ivoiriens fassent table rase de tous ce qui s’est passé à cette époque et que les politiques changent de discours pour revenir aux valeurs qui ont toujours habité les peuples de Côte d’Ivoire.
《Il est important que nous puissions changer la rhétorique, la trajectoire du discours politique et appeler l’ensemble des Ivoiriens au rassemblement autour des valeurs de la Côte d’Ivoire, des valeurs d’hospitalité et de fraternité afin que cette tragédie que nous avons connue soit un souvenir derrière nous. C’est vraiment pour ça que nous sommes venus, pour consolider cette réconciliation.
Le président Laurent Gbagbo arrive effectivement pour renforcer l’élan de réconciliation qui va s’amorcer dans ce pays. Nous avons une grande tradition de vivre ensemble dans ce pays, de camaraderie, de gaité, de gentillesse. Il faut que tous ces sentiments reviennent.
Il faut que les ivoiriens recouvrent la joie de vivre ensemble et que nos appartenances idéologiques, politiques ne soient pas un frein à la réconciliation nationale. On n’a pas créé les partis politiques pour que les ivoiriens se haïssent ou s’entretuent. Mais plutôt pour renforcer les partis politiques , renforcer le vivre ensemble dans nos divergences et diversités. Nous ne souhaitons pas l’exil à notre pire ennemi. C’est pourquoi, la classe politique doivent donner l’exemple》 a fait comprendre Damana Pickass.
Notons que les deux hommes étaient en exil au Ghana depuis dix ans. Plusieurs de leurs camarades les avaient déjà précédés en Côte d’Ivoire.

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Recent Articles