06122021Headline:

Côte d’Ivoire: le Président du Sénat Ahoussou Jeannot s’est rendu en France hier

Le Président du Sénat ivoirien a encore quitté la Côte d’Ivoire en moins de deux mois après son retour d’un long séjour médical en France et en Allemagne. Ahoussou Jeannot est parti de la Côte d’Ivoire le 15 mai. Les raisons de son voyage restent inconnues et relancent les spéculations sur l’état de santé des hauts dirigeants ivoiriens.

C’est par un communiqué aussi inexplicite que laconique que le directeur de cabinet du président du Sénat a ventilé la nouvelle du énième voyage de son patron dans l’Hexagone. A en croire le communiqué signé des mains du Magistrat Konan Yao Simplice, le personnel du Sénat ainsi que les Sénateurs sont informés du fait que leur président se rend en France. Il séjournera en France pendant au moins deux semaines.

Ce séjour se fera entre le 15 et le 28 mai 2021. Et c’est tout. En effet, sur les raisons du voyage et du séjour du président du Sénat, c’est motus et bouche cousue, le communiqué se contentant d’évoquer « une visite privée ». Cette « visite privée », mise en avant n’est pas faite pour rassurer les Ivoiriens. Ces derniers assistent pantois à un incroyable défilé de leurs autorités en France pour des raisons médicales. Et pour qu’ils soient informés, ces Ivoiriens sont obligés de s’en référer à des sites bien curieux qui en savent où aux alertes d’un avatar.

Que va faire Ahoussou Jeannot en France alors qu’il n’est rentré en Côte d’Ivoire qu’en mars 2021, à la suite d’un séjour presqu’annuel en France et en Allemagne? L’homme s’était farouchement battu contre la Covid-19. A son retour, c’est un Ahoussou Jeannot rétabli mais visiblement affaibli qui s’est présenté aux Ivoiriens. Depuis l’hospitalisation d’Amadou Gon en 2020, les plus hautes autorités ivoiriennes se succèdent en France. Le Président de l’Assemblée Nationale est probablement en Turquie pour des soins, le Premier ministre Achi Patrick vient de rentrer dare-dare d’un contrôle médical. Voilà que le Président du Sénat s’en va encore. Décidément!

Afrikmag

Comments

comments

What Next?

Related Articles