04182024Headline:

DE RETOUR DE MAMA, LAURENT GBAGBO SUR LES RUINES DE YOPOUGON-GESCO

Le président du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) est allé exprimer sa compassion et sa solidarité aux familles impactées par l’opération de déguerpissement lancée par le District Autonome d’Abidjan dans le cadre de ses actions visant à évacuer les zones à risques dans le Grand Abidjan.

Méthodes déshumanisantes
Commerces, habitations, et établissements scolaires ont été razés par les bulldozers du District d’Abidjan. Cette visite de l’ancien chef d’État sur les ruines du quartier Pays-Bas survient quelques jours après la visite de la haute direction du PPA-CI à ces populations affectées.

Dans une déclaration rendue publique le week-end dernier, le parti de Laurent Gbagbo a dénoncé les « démolitions qui ont gravement et durement touché les populations, les jetant impitoyablement à la rue et les exposant aux intempéries, dans un dénuement total ». Le parti a également condamné ces « méthodes déshumanisantes » qui constituent « des violations inacceptables » des droits élémentaires de ces citoyens victimes de « déguerpissements sans ménagement, sans mesures d’accompagnement, au mépris de la vie humaine ».

En conséquence, le parti de Laurent Gbagbo a exigé que toutes les populations touchées soient immédiatement prises en charge, dédommagées et relogées
En conséquence, le parti de Laurent Gbagbo a exigé que toutes les populations touchées soient immédiatement prises en charge, dédommagées et relogées. Il a également demandé au gouvernement de garantir le droit constitutionnel des enfants ivoiriens à l’éducation en réaffectant immédiatement et gratuitement les élèves et écoliers dont les établissements ont été détruits dans d’autres établissements proches.

What Next?

Recent Articles