05182024Headline:

Forum parlementaire mondial : Le sénat ivoirien s’engage pour des meilleurs résultats de développement

La Présidente du Sénat, Kandia Camara, réaffirme l’engagement de son institution envers un avenir meilleur pour tous les Ivoiriens lors du Forum Parlementaire Mondial (Global Parliamentary Forum – GPF 2024), organisé conjointement avec la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI) à Washington, aux États-Unis d’Amérique, le lundi 15 avril 2024.

Dans son allocution lors de ce forum, la Présidente du Sénat a déclaré : « Le Sénat de la République de Côte d’Ivoire est résolu à travailler assidûment pour relever les défis qui se présentent, afin d’offrir un avenir meilleur à toutes les Ivoiriennes et à tous les Ivoiriens.»

Cette déclaration a été rapportée dans un communiqué transmis à Linfodrome.

Le thème abordé par la présidente du Sénat était « Renforcer la responsabilité et la gouvernance pour de meilleurs résultats de développement : le rôle des parlementaires ».

Il s’agissait pour elle, de présenter les actions menées et la vision de l’institution pour booster le développement en Côte d’Ivoire.

La présidente du Sénat a souligné que les sénateurs ont effectués des visites sur le terrain, notamment auprès de grands chantiers d’infrastructures en Côte d’Ivoire. Après ces visites, l’institution convoque régulièrement des membres du gouvernement et des experts pour discuter de questions d’actualité et d’intérêt général.

” Le Sénat de la République de Côte d’Ivoire est résolu à travailler assidûment pour relever les défis qui se présentent, afin d’offrir un avenir meilleur”
«La transparence dans la mise en œuvre de ses missions témoigne de la volonté ferme du Sénat de permettre aux citoyens ivoiriens de se forger leur propre opinion sur la gestion des affaires publiques en Côte d’Ivoire.

La politique de décentralisation mise en œuvre dans le pays, vise à accorder davantage de pouvoirs aux citoyens dans la gestion des affaires locales, à renforcer la gouvernance territoriale et à promouvoir un développement inclusif sur l’ensemble du territoire national. Les élections régionales et communales, organisées tous les cinq ans, en sont la preuve tangible», a souligné la Présidente de la chambre haute du parlement ivoirien.

Dans le cadre de ses initiatives, le Sénat a joué un rôle actif en organisant un forum avec les collectivités territoriales en février 2020, suivi d’un séminaire avec les élus locaux en octobre 2021. L’objectif était de formuler des propositions et des recommandations visant à améliorer considérablement la gouvernance locale et à prendre en compte les aspirations profondes de la population ivoirienne.

Il est intéressant de noter que, selon le classement de Transparency International sur la corruption, la Côte d’Ivoire a progressé de la 154ème place en 2011 à la 87ème place en 2023. Cette évolution positive témoigne des efforts déployés pour renforcer la transparence et la responsabilité dans la gestion des affaires publiques.

Le forum actuel, qui précède les réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI, rassemble des législateurs du monde entier ainsi que des hauts dirigeants des institutions de Bretton Woods. Ils partagent leurs connaissances, leurs expériences et les meilleures pratiques en matière de développement. Cette collaboration internationale est essentielle pour promouvoir un développement durable et inclusif à l’échelle mondiale.

What Next?

Recent Articles