04182021Headline:

Hommage au PM: retour sur l’allocution du Directeur exécutif du RHDP Adama Bictogo

Cher golden boy,
Mesdames et Messieurs les Présidents des Partis politique,
Tous en vos rangs grades et qualités,
Tout protocole respecté,
Toute la république est ici rassemblée.
Tout le pays, jeunes, femmes, est présent,
Tous tes amis, tous tes amours sont autour de toi, dans ce stade qui porte le nom de ton père, le Président Alassane Ouattara.
Toute ta famille, à sa tête le Président de la République, ton père, le Président Alassane Ouattara, est venu te couvrir d’affection.
Hambak,
Le Président Alassane Ouattara nous a permis de nous rencontrer le 14 Février 1994 en même temps que notre regretté, ton grand frère Amadou Gon Coulibaly et nous ne nous sommes plus quittés jusqu’à ce tragique jour du 10 Mars 2021.
Si nous sommes issus de cette école de la vie, de formation par expérience, nous avons fait ensemble nos classes auprès de notre père commun le Président Alassane Ouattara aujourd’hui inconsolable.
Aussi, voudrais-je à ce stade de mon propos adresser toute ma reconnaissance à ma sœur Yolande Bakayoko, la digne, brave et merveilleuse épouse qui, loin des méchancetés de la politique, tout en étant une source de paix de bonheur familial pour toi et tes enfants, demeurait le ciment de notre relation née de l’antériorité de notre fraternité, née de l’antériorité de ma fraternité avec Yolande d’une quarantaine d’années.
Nous sommes Tous là.
Mais tu n’es pas là,
Comme par hasard, Yolande est arrivée avant toi,
Tidiane t’attend,
Yérim t’attend,
Yohann t’attend,
Mayama t’attend,
Maman Dominique t’attend,
Papa Alassane Ouattara est là.
Mais Hambak tu n’es pas là,
Mais tu es où ?
Toi qui nous a habitué à gagner tous tes combats,
Ces jours derniers, nous t’avons vu te battre. Nous t’avons vu combattre.
Pour contrôler et même inverser le cours du destin.
Hambak,
Tu es un gagneur.
Mais tu as dû abdiquer devant l’inéluctable, face au décret divin, le seul combat qu’aucun de nous ne gagnera jamais.
Ce qui reste des Hommes, c’est l’œuvre qu’ils ont accomplie et toi Hambak, tu as écrit l’histoire élogieuse :De notre Parti,

De notre Famille,

De notre Pays,
Aux côtés de ton père Alassane Ouattara ici-bas.
Depuis ton engagement en politique, alors que tu n’étais qu’étudiant cher Hambak, tu as pu écrire avec fierté, honneur et dignité jusqu’à ces jours de mars quelques-unes des pages les plus dignes du destin de la Côte d’Ivoire.
Au-delà des fantasmes et rumeurs dont peut se nourrir le monde politique,
Au-delà des manières de voir qui peuvent diverger à certains moments, je peux témoigner de ce que tu aimais travailler dans l’unité et la fraternité avec l’ensemble des frères et sœurs que nous sommes à savoir,
Notre regretté Amadou Gon Coulibaly, ton grand frère
Ton ainé Ibrahim Ouattara que tu appelais affectueusement « Wari Fatchai »,
Ton grand frère Patrick Achi,
Ta grande sœur Kandia Camara,
Ton frère Fabrice,
Ta petite sœur Masséré,
Et moi-même que tu appelais affectueusement « BIG » le tous sous la houlette de notre manteau protecteur à tous , son Excellence Alassane Ouattara qui a été et qui demeure le ciment de notre fraternité.
Hambak,
Tu es un homme de foi. Tu n’as donc rien perdu. Tu as tout gagné. Parce que de Dieu nous procédons et à Dieu nous retournons, avec nos œuvres.
Ta foi en Dieu sera plus forte que la vie d’ici-bas, plus forte que la mort. Puisse ta foi te conduire auprès du Tout-puissant, puisse ta foi être récompensée par le paradis.
Hambak.
Depuis le 10 Mars 2021, nous avons découvert que tu n’appartenais pas qu’au RHDP. Tes commémorations ont été l’affaire de Tous les Ivoiriens.
Nous avons entendu :
Enfants,
Jeunes,
Femmes,
Personnes âgées,
De toutes congrégations religieuses, des autorités traditionnelles, des frères du monde politique, des amis d’ici et d’ailleurs.
Nous avons entendu des venir de milieux de personnes dont la parole est précieuses, justement parce que rares.
Que dire du monde de l’art et du spectacle, une autre de tes familles ?
Nous avons surtout entendu les jeunes. Nous avons entendu leurs hommages poignants et sincères sur ta générosité humaine et ta grandeur d’âme.
Hambak,
Tu as plongé ta maman Dominique dans une tristesse et un désarroi sans nom.
Au nom de tous les services rendus à cette Côte d’Ivoire que tu as tant aimé et tant chéri Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République t’a décerné ce matin la plus haute distinction de la République de Côte d’Ivoire.
Hambak, cher frère,
Que dire de plus ?
Le 8 Juillet 2020, du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly nous était brutalement arraché.
Encore drapé dans le deuil de notre cher AGC, voici que toi, la vigie, le premier policier, le premier des soldats, qui a su allier fermeté en forçant l’admiration de tous, tu nous es arraché aussi brutalement que ton grand frère.
Le RHDP te fait une promesse.
Le RHDP te promet de veiller à ta place. De veiller sur le Président Alassane Ouattara. De veiller sur ta maman, la Première Dame. De veiller sur Yolande et sur les enfants.
Le RHDP veillera pour soutenir le Président Alassane Ouattara dans l’œuvre de construction nationale, dans la consolidation d’une paix durable, de la cohésion et du vivre ensemble entre tous nos concitoyens.
Le RHDP veillera à l’exécution des missions que notre père à tous , le Président Alassane Ouattara t’avait confiées.
Le RHDP aidera le père, le père de la Nation, le Président Alassane Ouattara, à panser les plaies et effacer les larmes de la nation.
HAMBAK PARS EN PAIX.
HAMBAK
HAMBAK
Pour Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP)

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Related Articles