05182024Headline:

Le PDCI-RDA réagit à l’incident entre deux de ses cadres : Ce qui est prévu

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) a réagi, ce vendredi 19 avril 2024, après l’épisode tumultueux qui a secoué la tranquillité d’une réunion à Abengourou.

Les protagonistes de cette scène étonnante sont Adom Guillaume, candidat aux dernières élections municipales, et l’honorable Bredou Bredou Athanase, député d’Abengourou commune. Une vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, témoigne de leur altercation physique.

Dans un communiqué transmis à Linfodrome ce vendredi 19 avril 2024, le porte-parole du PDCI, Soumaïla T. Kouassi Brédoumy, a exprimé son désarroi face à l’incident et a appelé les parties impliquées à la retenue.

« Le PDCI-RDA, parti de dialogue et de paix, déplore l’incident intervenu hier au cours de la réunion de la délégation communale d’Abengourou, a regretté Dr Brédoumy Kouassi. Le PDCI-RDA appelle les parties impliquées à faire preuve de modération ».
Soucieux de rétablir l’harmonie au sein de ses rangs, le PDCI-RDA a décidé de prendre des mesures concrètes pour résoudre ce différend.

« Le ministre d’État, Émile Constant Bombet, Vice-président, coordonnateur des activités des Vice-Présidents, conduira, dès aujourd’hui, une mission visant à entendre toutes les parties prenantes, à établir les faits et à proposer toutes mesures appropriées », mentionne le communiqué.

Notons que ce conflit n’est pas soudain. Il trouve en effet ses racines dans les élections municipales de l’année précédente. Adom Guillaume avait alors été désigné comme candidat du PDCI-RDA, mais le député Bredou Bredou Athanase et d’autres figures du parti à Abengourou, dont le délégué Amoikon Kouakou Banga, n’ont pas soutenu sa campagne.

Ces dissensions internes ont contribué, selon les secrétaires de section de la délégation communale d’Abengourou, à la défaite d’Adom Guillaume.

What Next?

Recent Articles