05302024Headline:

Mali : Le dialogue national recommande la prolongation du régime militaire

Le dialogue intermalien pour la réconciliation nationale, chapeauté par la junte, a recommandé que la tutelle militaire soit prolongée de « deux à cinq ans ».

Des centaines de participants à des consultations nationales, censées proposer des solutions à la crise sécuritaire et politique au Mali, ont recommandé, vendredi 10 mai, de prolonger de plusieurs années supplémentaires le régime des militaires qui ont pris le pouvoir par la force en 2020. Les participants ont aussi demandé que le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, se présente à la présidentielle qui devrait mettre fin à cette période dite de « transition« , selon les recommandations lues au terme de ce « dialogue inter-Maliens » et diffusées par la télévision d’État.

« Au titre des questions politiques et institutionnelles, le dialogue inter-Maliens recommande (de …) proroger la durée de la transition de deux à cinq ans » et de « susciter la candidature du colonel Assimi Goïta à la prochaine élection présidentielle », a déclaré le rapporteur du comité de pilotage de ces consultations, Boubacar Sow. Ces propos semblent suggérer un maintien au pouvoir des colonels pendant trois années supplémentaires à partir de fin mars 2024, et donc jusqu’en 2027.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, la junte a suspendu d’activités jusqu’à nouvel ordre tous les partis. Ils n’ont donc pas participé à la rencontre. Des problèmes de sécurité sur le territoire national ont également été évoqués. Et parmi les recommandations, il y a la demande d’ouvrir le dialogue avec les groupes armés djihadistes.

What Next?

Recent Articles