06302022Headline:

Mali-Mauritanie : comment la crise diplomatique a été évitée

Après l’assassinat de citoyens mauritaniens au Mali, les présidents Mohamed Ould Ghazouani et Assimi Goïta se sont discrètement entendus pour éviter toute escalade entre leurs deux pays.

Il y a encore quelques jours, les tensions étaient vives entre Nouakchott et Bamako, après l’assassinat de plusieurs Mauritaniens les 5 et 6 mars au Mali voisin, dans la localité d’El Ataye, dans le cercle de Nara. Ce drame n’est pas isolé : sept commerçants avaient déjà été tués dans les environs le 17 janvier.

Les 11 et 12 mars, une mission malienne menée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, s’est rendue à Nouakchott pour une opération déminage. Si le président Mohamed Ould Ghazouani a refusé de recevoir les émissaires de son homologue Assimi Goïta, ceux-ci ont néanmoins eu un entretien fructueux avec d’autres personnalités au sommet de l’État.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles